Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à droite : François Fillon dénonce un ‘’déchaînement ridicule’’ après avoir été comparé à Pétain par Pierre Bergé

L’homme d’affaires s’est alarmé d’un retour à la ‘’France réac’’ en cas de victoire de François Fillon au second tour de la primaire de la droite et du centre. Sur RTL ce vendredi, François Fillon dénonce un ‘’déchaînement ridicule’’ de la part d’un ‘’petit microcosme’’.

À quelques jours du second tour de la primaire de la droite et du centre, François Fillon, donné grand vainqueur face à Alain Juppé n’entend pas retenir ses coups. Lors du Grand Débat de l’entre-deux tours, les deux candidats ont su restés courtois pour préserver l’alliance future autour du vainqueur, tout en n’hésitant pas à marquer leur différence. La question de l’adoption par les couples de même sexes à notamment été évoquée comme l’un de leurs points de divergences. En effet, François Fillon s’il ne souhaite pas revenir sur le droit au mariage pour tous, veut réécrire l’adoption plénière des couples de même sexe. Alain Juppé quant à lui ne prévoit pas de revenir sur ce droit, inscrit dans la loi Taubira.

Plus largement, l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a régulièrement été taxé de ‘’réactionnaire’’ et de ‘’traditionaliste’’, parfois par Alain Juppé lui-même. Lui sont notamment reprochés ses positions très droitières sur la famille et son opposition, à titre personnel, au droit à l’avortement. Il dément toutefois catégoriquement vouloir revenir sur la loi Veil de 1975.

Invité sur RTL ce vendredi, François Fillon est revenu sur ces attaques dont il a fait l’objet depuis sa victoire, surprise, au premier tour de la primaire. ‘’On a assisté à un déchaînement ridicule d’un petit microcosme qui prétend tout savoir et qui voudrait imposer sa vision’’ a-t-il dénoncé avec férocité. ‘’J’ai quand même été traité de Tareq Ramadan de sacristie et quasiment de Maréchal Pétain par Pierre Bergé’’, poursuit-il.

François Fillon s’attaque au ‘’petit microcosme qui prétend tout savoir’’

En effet, pendant le débat, l’un des propriétaires du Monde et farouche défenseur des droits des homosexuels s’est alarmé sur son compte Twitter des propositions du candidat. ‘’Voter Fillon, c’est voter pour la France réac’, la Manif pour Tous qui m’a menacé de mort. La France pétainiste. Quand va-t-on à Vichy ?’’, s’inquiétait Pierre Bergé.

‘’Il faut que ces gens comprennent qu’aveuglés par leur arrogance, par leur suffisance sont les meilleurs agents électoral (sic) des extrémismes et de Mme Le Pen’’, lui a rétorqué François Fillon, ajoutant ‘’qu’un peu d’ouverture d’esprit’’ ne leur ‘’ferait pas de mal’’. ‘’Comparer le programme qui est le mien à Vichy, soit ça veut dire que M. Bergé n’a aucune culture et aucune référence historique soit ça veut dire qu’il est dans une espèce de provocation qui n’est pas digne de quelqu’un qui par ailleurs se pose en donneur de leçon’’, s’est encore défendu François Fillon.

Le candidat se voit reprocher depuis quelques jours des soutiens venus de l’extrême-droite. François Fillon a effectivement obtenu le soutien de Sens commun, antenne de la Manif pour Tous, mais également de certaines personnalités connues pour leur positions radicales sur les droits des homosexuels notamment : Riposte laïque, association islamophobe, le député européen ex-FN Aymeric Chauprade, le président du Parti de la France, Carl Lang, ….

 

 

 

 

François Fillon - Pierre Bergé
François Fillon s'attaque à Pierre Bergé après son tweet assassin sur ''la France réac'' / ©RTl / Maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News