Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à droite - François Fillon vainqueur: Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron, François Bayrou réagissent

Le candidat de la droite et du centre est désormais connu. François Fillon a remporté ce dimanche 27 novembre la primaire de la droite et du centre. Si ses adversaires politiques ont salué sa victoire, comme Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon ou François Bayrou, ils ont rappelé leurs divergences d'opinion avec le candidat de la droite.

Reprise des hostilités. François Fillon a été désigné ce dimanche soir comme le candidat de la primaire de la droite et du centre en vue de l’élection présidentielle de 2017. Dès l’annonce des résultats, ses adversaires politiques se sont exprimés notamment deux des candidats engagés dans la course à l’Elysée, Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron. 

Les deux hommes, qui ne passeront pas par la case primaire à gauche,  ont avant tout tenu à féliciter François Fillon.  "Je suis prêt à débattre avec lui", a indiqué sur France 2 le fondateur du Parti de Gauche. "C’est son mérite et j’ai une pensée sincère pour Alain Juppé", a déclaré de son côté Emmanuel Macron sur la même chaîne. Mais tous les deux n’ont pas manqué de rappeler leurs divergences avec le candidat de la droite et du centre.

"Là où il se trompe, c’est s’il croit que le discours qu’il tient contre l’Etat, contre les fonctionnaires, contre les services publics correspond à une attente dans notre pays, c’est tout le contraire", déclare le candidat soutenu par le Parti communiste. "C’est juste la primaire de la droite pas la vraie élection", a-t-il continué. "Nous allons tous le charger de le ramener dans la réalité", a ajouté Jean-Luc Mélenchon.

Emmanuel Macron a également commenté cette victoire. "François Fillon représente le camp conservateur de la droite, c’est une offre de droite conservatrice", a-t-il martelé. L’ancien banquier qui chassait sur les terres d’Alain Juppé appelle désormais les électeurs de droite les plus "progressistes" a voté pour lui. Il a notamment opposé sa vision de la famille à celle de François Fillon. 

François Bayrou met en doute le projet de François Fillon

A l’inverse, le député de Paris devra-t-il composer avec un nouvel adversaire en la personne de François Bayrou ? En effet, si le maire de Pau a été un soutien de la première heure d’Alain Juppé, son ralliement à François Fillon est loin d’être acté. Le président du Modem, qui avait déjà déclaré qu’il se présenterait contre Nicolas Sarkozy si celui-ci remportait la primaire de la droite et du centre, semble conserver ce même état d’esprit.

Sur Facebook dimanche soir, il a partagé ses interrogations. François Bayrou a fait part de "ses sérieux doutes" sur le projet de François Fillon. "Ce programme pose en réalité de nombreuses questions aux citoyens et à notre société, qui vont apparaître dans les semaines qui viennent. Ces questions devront trouver réponse", a-t-il écrit. 

Primaire à droite – François Fillon : pourquoi sa victoire serait une aubaine pour la gauche ?
Les adversaires politiques de François Fillon réagissent à sa victoire à la primaire de la droite et du centre / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News