Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Primaire à droite : Manuel Valls ne croit pas en Nicolas Sarkozy

Dans les indiscrets du JDD de ce dimanche 20 novembre, Manuel Valls donne son avis sur la primaire de la droite et du centre et pronostique une possible défaite de l’ancien président de la République.

Il ne sera pas élu ! Le premier tour de la primaire de la droite et du centre a lieu aujourd’hui. Entre 2,5 et 4 millions d’électeurs sont attendus pour le premier tour de cette primaire. Un vote qui concerne les électeurs de la droite et du centre, mais qui délie les langues à gauche. Chacun y va de son petit pronostic, à commencer par Manuel Valls qui semble avoir un avis bien tranché sur la question.

Nicolas Sarkozy ne passera pas la primaire de la droite et du centre

Selon les indiscrets du JDD de ce dimanche 20 novembre, le Premier ministre se serait prêté à une petite analyse concernant la primaire de la droite et du centre. En petit comité, il aurait déclaré : "C’est Sarkozy qui a remis Fillon en selle en lançant des attaques sur Bayrou." Manuel Valls aurait ajouté : "Sarkozy a bien joué le coup pour laisser penser que Juppé n’était pas assez à droite, mais ça a eu pour effet de reporter une partie des électeurs sur Fillon." Et de conclure : "A mon avis, Sarkozy n’a pas de marge de progression et de réserve de voix suffisante." 

Les résultats de la primaire de la droite et du centre devraient être connus aux alentours de 22h30. Selon un dernier sondage révélé par Ispsos pour le Monde, les jeux semblent loin d’être faits. François Fillon est donné en tête avec 30 % des intentions de vote, devant Nicolas Sarkozy et Alain Juppé ex-aequo à 29%. La primaire de la gauche aura, elle, lieu en janvier 2017. Un évènement auquel semble vouloir sérieusement participer le Premier ministre. Vendredi 19 novembre, en déplacement à Evry, il a fait un pas de plus vers une probable candidature à la présidentielle de 2017.

 

Primaire à droite : Manuel Valls ne croit pas en Nicolas Sarkozy
Manuel Valls fait des pronostics / ©maxppp
Ajouter un commentaire