Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à droite : Pour Brice Hortefeux, François Fillon doit son succès à Nicolas Sarkozy

Les très bons scores de François Fillon dès le premier tour de la primaire de la droite et du centre, éliminant de fait Nicolas Sarkozy, ont pris de cours les soutiens de l’ancien Président. Pour Brice Hortefeux, la victoire de François Fillon est avant tout dû à son rôle de Premier ministre… et donc à Nicolas Sarkozy.

François Fillon largement en tête du premier tour de la primaire de la droite et du centre, la surprise est totale. Si les tout derniers sondages avaient pris le pouls d’une dynamique nettement en faveur de l’ancien Premier ministre, aucun n’avait prévu un tel succès. Avec 44% des voix, contre 28% pour Alain Juppé et seulement 20% sur Nicolas Sarkozy, la victoire est totale pour François Fillon.

Ce lundi matin, chacun y va de sa théorie pour expliquer ce large succès. Pour Brice Hortefeux, c’est avant tout grâce à Nicolas Sarkozy que François Fillon est en tête. Parce qu’il a bénéficié du rejet du Sarkozysme ? Point du tout. Parce qu’il a été son Premier ministre, pardi ! ‘’Si François Fillon est en tête de ce premier tour et s’il gagne le deuxième tour, eh bien c’est naturellement qu’il y a des raisons. Sans doute d’abord le fait d’avoir acquis une stature parce que Nicolas Sarkozy lui a confié les fonctions de Premier ministre, qu’il lui a renouvelé sa confiance pendant cinq ans. C’est certainement un élément qui a dû jouer et peser dans la crédibilité de sa démarche’’, affirme-t-il sur RTL ce lundi.

‘’Il y a eu un mur contre lui pour le démolir’’

Les raisons de la victoire de François Fillon, c’est fait. Qu’en est-il des raisons de la défaite de Nicolas Sarkozy ? Là encore Brice Hortefeux a ses petites explications. Pour ce proche parmi les proches de l’ancien Président, Nicolas Sarkozy est avant tout une victime d’un acharnement médiatique et politique. ‘’Il y a eu contre lui l’extrême gauche, l’extrême droite, la gauche, une partie de la droite, un mur médiatique qui mois après mois l’a démoli’’, se désole Brice Hortefeux.

Interrogé sur l’impact des ‘’affaires’’ judiciaires de l’ancien Président, notamment depuis les dernières révélations de versement d’argent liquide par le régime Libyen, l’ancien ministre de l’Intérieur martèle que Nicolas Sarkozy n’a jamais été condamné. ‘’Je rappelle qu’aujourd’hui il n’a été naturellement condamné à rien et que la quasi-totalité de ses affaires ont précisément été démontées’’. Anti-sarkozysme primaire, pression médiatique… Les raisons invoquées par Brice Hortefeux sont nombreuses, mais elles ne remettent en cause ni la stratégie de Nicolas Sarkozy, ni son bilan. L'ancien ministre de l'Intérieur, tout comme Nicolas Sarkozy, a d'ores et déjà annoncé son soutien à François Fillon pour le second tour de la primaire le 27 novembre prochain.

Brice Hortefeux et François Fillon
Pour Brice Hortefeux, François Fillon peut dire merci à Nicolas Sarkozy / ©maxppp
Ajouter un commentaire