Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à droite : pour Gérard Larcher, François Fillon "créera la surprise"

Pour Gérard Larcher, François Fillon est celui qui a "le projet le plus abouti et le plus adapté à la situation". Sur France Info ce mardi, il s’est montré confiant, car malgré les mauvais sondages, le président Les Républicains au Sénat, est certain que l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy "créera la surprise" lors de la primaire de la droite et du centre.

Sur France Info ce mardi, Gérard Larcher a tenu à réaffirmer son soutien à François Fillon. Un ami de longue date, en qui il a toute confiance "Vous savez, pour moi, François Fillon est un compagnon de route, au sens gaulliste du terme. C’est aussi celui qui a le projet le plus abouti, le plus courageux et me semble-t-il, le plus adapté à la situation." Revenant sur ces politiques, sans les citer, qui promettent beaucoup mais qui ne font rien de concret une fois arrivés au pouvoir, Gérard Larcher affirme : "Je connais François Fillon, ce qu’il annonce là, même si certaines mesures sont difficiles, je pense notamment à l’ajustement dans la fonction publique, je pense qu’il le fera tout en écoutant et en regardant les réalités." Pas de doute donc, pour le président Les Républicains au Sénat : "François Fillon c’est quand même quelqu’un qui nous propose un projet d’homme d’État."

FRANÇOIS FILLON, CANDIDAT EXEMPLAIRE

Ce mardi matin, Gérard Larcher est revenu sur les relations toujours compliquées entre François Fillon et Jean-François Copé. En témoigne, cette passe d’armes lors du débat de la primaire de la droite et du centre la semaine dernière, où les deux candidats n’ont visiblement pas enterré la hache de guerre. Alors que le maire de Meaux a souhaité que François Fillon tourne la page sur le différend qu’ils ont eu sur la présidence des Républicains, l’ancien premier ministre lui a rétorqué "la démocratie doit être exemplaire. D’abord au sein d’un parti, puisqu’un parti, c’est fait pour montrer le chemin." Une attitude que salue Gérard Larcher : "Les règles du jeu doivent être respectées. Et c’est ce à quoi je suis attaché, et ce pourquoi aussi, je soutiens François Fillon." Il a également tenu à préciser : "On regarde l’avenir, mais quand les règles du jeu n’ont pas été respectées, on ne considère pas qu’on passe la serpillière."

Adversaires aujourd’hui, les sept candidats à la primaire de la droite et du centre, devront pourtant se mettre d’accord, une fois le candidat élu. Et si François Fillon n’est pas désigné vainqueur, qui le président Les Républicains du Sénat soutiendra-t-il ? "Je vous ferai part de mon choix le 21 au matin, parce qu’il n’est pas pensable pour moi, qu’un homme politique puisse attendre le 27 au soir", et de conclure "mais je pense que François Fillon créera la surprise".

François Fillon
Pour Gérard Larcher, François Fillon est le candidat qui "créera la surprise" lors de la primaire de la droite et du centre. / ©(c) Maxppp
Ajouter un commentaire