Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Après Vincent Peillon, Arnaud Montebourg contraint de rembourser le parti socialiste

Ce mardi 14 décembre, Le Canard Enchainé dévoilait que Vincent Peillon devait 19 500 euros au parti socialiste. L’Opinion et le HuffingtonPost révèlent quant à eux, qu’Arnaud Montebourg devrait de son côté près de 80 000 euros au parti situé rue de Solferino. S’ils ne s’acquittent pas de ces montants, les deux candidats ne pourront pas participer à la primaire.

Mise à jour à 20h30. Arnaud Montebourg a réagi à ces accusations : "Je conteste formellement devoir la moindre somme au Parti socialiste. Je rappelle que je ne suis plus député depuis 2012, puisque je ne me suis représenté à cette date et que les prétendues sommes en cause concernent la seule période 2007-2012".

Impayés. Décidément, les mauvais payeurs se multiplient au parti socialiste. Ce mercredi 14 décembre, Le Canard Enchainé révélait que Vincent Peillon ne payait plus ses cotisations au parti socialiste depuis près de trois ans. La somme due s’élèverait à près de 20 000 euros. L’ancien ministre doit absolument payer la note si il veut participer à la primaire de la Belle Alliance Populaire. Le candidat aurait promis de le faire dans les 24 heures.

Arnaud Montebourg ne serait pas à jour de cotisations

Un autre candidat du parti socialiste, serait également un mauvais payeur. Il s’agit d’Arnaud Montebourg. Selon une information révélée par le Huffington Post, l’ancien ministre du redressement productif ne serait pas à jour dans le paiement de ses cotisations. Le candidat à la primaire devrait pas moins de 30 000 euros au parti socialiste. Même sort que pour Vincent Peillon, s’il ne règle pas son ardoise, il ne pourra pas non plus participer à la primaire de la Belle Alliance Populaire. Thomas Clay, le président de la Haute Autorité de la primaire est clair à ce sujet : "Pour que sa candidature soit validée, un postulant issu du Parti socialiste doit être à jour de cotisation de militant et de sa cotisation d'élu. Il en va de même pour tous les parrains." Selon une information de l’Opinion, la somme que doit rembourser Arnaud Montebourg pourrait même avoisiner les 80 000 euros. Selon le journal : "L’ancien député de Saône-et-Loire a négligé de s’acquitter de sa cotisation mensuelle auprès du groupe socialiste à l’Assemblée nationale entre 2007 et 2012. Cette cotisation va de 200 euros pour un simple député, à 800 euros par mois pour un député cumulard." En tant que député et président du Conseil général de Saône, l’ancien ministre du redressement productif se trouverait dans la "fourchette haute". Toujours selon le journal : "Il a laissé fin juin 2012 une ardoise de 49.322,40 euros auprès de son groupe." Les candidats ont jusqu'à jeudi 15 décembre, 18h, pour se mettre en conformité.

Primaire à gauche : Après Vincent Peillon, Arnaud Montebourg contraint de rembourser le parti socialiste
Arnaud Montebourg ne serait pas à jour de cotisations au parti socialiste / ©maxppp
Ajouter un commentaire