Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Arnaud Montebourg dévoile une équipe de 7 porte-paroles à forte connotation frondeuse

À presque un mois du premier tour de la primaire de la gauche (22 janvier), les candidats dévoilent peu à peu leurs équipes. Hier soir Arnaud Montebourg a présenté ses sept porte-paroles parmi lesquels se trouvent quatre meneurs de la fronde socialiste.

Un pas de plus. Après Vincent Peillon dévoilant sa pléthorique équipe de campagne, c’est Arnaud Montebourg qui a levé le voile, mais seulement sur une partie de son organigramme. Si l’on connaît déjà son directeur de campagne – le conseiller régional d’Île-de-France François Kalfon – l’ancien ministre de l’Économie s’est en effet contenté de donner les noms des élus qui lui serviront de porte-paroles. Ils sont sept en l’occurrence, trois femmes et quatre hommes.

Dans cette équipe plutôt élargie (Vincent Peillon compte six porte-paroles, tout comme François Fillon, mais Manuel Valls en dénombre huit) se trouvent plusieurs figures de la fronde socialiste comme le député de Saône-et-Loire Philippe Baumel, le député du cher Yann Galut, le député du Gard Patrice Prat ou le conseiller départemental de l’Essonne et ancien député Jérôme Guedj.

La porte-parole Catherine Lemorton accusait les frondeurs de "tout bloquer"

Mais Arnaud Montebourg s’est aussi adjoint les services de la députée de Haute-Garonne et présidente de la commission des affaires sociales à l’Assemblée nationale Catherine Lemorton. Celle-ci s’était emportée en mai dernier contre les frondeurs qu’elle avait accusés de "tout bloquer" au moment du vote de la loi Travail. Elle en était venue à estimer que les frondeurs étaient responsables de l’utilisation de l’article 49-3 par le gouvernement alors même que le texte avait connu à l’époque des "améliorations substantielles." Les deux dernières porte-paroles sont l’adjointe au maire de Nanterre Habiba Bigdade et l’adjointe au maire d’Arcueil Constance Blanchard.

Primaire à gauche : Arnaud Montebourg dévoile une équipe de 7 porte-paroles à forte connotation frondeuse
Arnaud Montebourg a dévoilé dans la soirée du 21 décembre son équipe de 7 porte-paroles / ©dr
Ajouter un commentaire