Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Arnaud Montebourg dévoile une équipe de 7 porte-paroles à forte connotation frondeuse

À presque un mois du premier tour de la primaire de la gauche (22 janvier), les candidats dévoilent peu à peu leurs équipes. Hier soir Arnaud Montebourg a présenté ses sept porte-paroles parmi lesquels se trouvent quatre meneurs de la fronde socialiste.

Un pas de plus. Après Vincent Peillon dévoilant sa pléthorique équipe de campagne, c’est Arnaud Montebourg qui a levé le voile, mais seulement sur une partie de son organigramme. Si l’on connaît déjà son directeur de campagne – le conseiller régional d’Île-de-France François Kalfon – l’ancien ministre de l’Économie s’est en effet contenté de donner les noms des élus qui lui serviront de porte-paroles. Ils sont sept en l’occurrence, trois femmes et quatre hommes.

Dans cette équipe plutôt élargie (Vincent Peillon compte six porte-paroles, tout comme François Fillon, mais Manuel Valls en dénombre huit) se trouvent plusieurs figures de la fronde socialiste comme le député de Saône-et-Loire Philippe Baumel, le député du cher Yann Galut, le député du Gard Patrice Prat ou le conseiller départemental de l’Essonne et ancien député Jérôme Guedj.

La porte-parole Catherine Lemorton accusait les frondeurs de "tout bloquer"

Mais Arnaud Montebourg s’est aussi adjoint les services de la députée de Haute-Garonne et présidente de la commission des affaires sociales à l’Assemblée nationale Catherine Lemorton. Celle-ci s’était emportée en mai dernier contre les frondeurs qu’elle avait accusés de "tout bloquer" au moment du vote de la loi Travail. Elle en était venue à estimer que les frondeurs étaient responsables de l’utilisation de l’article 49-3 par le gouvernement alors même que le texte avait connu à l’époque des "améliorations substantielles." Les deux dernières porte-paroles sont l’adjointe au maire de Nanterre Habiba Bigdade et l’adjointe au maire d’Arcueil Constance Blanchard.

Primaire à gauche : Arnaud Montebourg dévoile une équipe de 7 porte-paroles à forte connotation frondeuse
Arnaud Montebourg a dévoilé dans la soirée du 21 décembre son équipe de 7 porte-paroles / ©dr
Ajouter un commentaire