Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : "Bartolone tu nous emmerdes", dixit Aubry et Lebranchu

Claude Bartolone plaidait pour un face à face entre François Hollande et Manuel Valls pour la primaire de la gauche. Martine Aubry et Marylise Lebranchu n'ont pas du tout apprécié.

Claude Bartolone souhaitait un électrochoc pour la gauche, il s'est pourtant fait réprimandé avec virulence par Martine Aubry et Marylise Lebranchu samedi 26 novembre lors d'un meeting de rassemblement de la gauche, selon nos confrères de TMC.

Samedi 26 novembre, Martine Aubry organisait un grand meeting à Bondy dans la région parisienne. Cette journée avait pour objectif de rassembler une gauche divisée par les multiples candidatures. Dans le grand "Carrefour citoyen des gauches et de l'écologie", des figures de proue de la gauche étaient présentes comme Christiane Taubira, Anne Hidalgo ou encore Claude Bartolone.

Lassé des querelles entre le chef de l'Etat et son Premier ministre, Claude Bartolone a alors déclaré une première phrase qui n'a pas plu à la maire de Lille qui montrait l'ambiance morose au Parti Socialiste : "Ce n'est pas une petite primaire qui peut nous sauver", avait-il déclaré. Pour que le Parti Socialiste réussisse sa primaire, le Président de l'Assemblée nationale avait réclamé "je souhaite qu’Emmanuel Macron participe à la primaire, je souhaite que Manuel Valls participe à la primaire, je souhaite que François Hollande participe à la primaire, je souhaite que Jean-Luc Mélenchon vienne exprimer au sein de la primaire sa différence".

"Bartolone, tu nous emmerdes"

Grâce à une caméra glisée par l'émission Quotidien sur TMC, la maire de Lille a montré son mécontentement envers son confrère : Pour moi...sur ta phrase à la con là. C'est pas l'objet d'aujourd'hui", avait-elle déclaré. Marylise Lebranchu y va également de son petit tacle : "Ah ouais ! Ta phrase à la con !" avant de conclure : "Bartolone tu nous emmerdes". Claude Bartolone lâche magré tout un rire forcé et gêné. Face à lui, Martine Aubry conclut la discussion en affirmant : "J'ai dit que chacun a le droit de dire ce qu'il veut. Mais c'est pas ce que je retiens de la journée".

Primaire à gauche :
Martine Aubry et Marylise Lebranchu n'ont pas du tout apprécié les déclarations de Claude Bartolone. / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News