Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Primaire à gauche: Bastien Faudot et Pierre Larrouturou, les recalés, en état de siège devant le PS

Pierre Larrouturou, Sébastien Nadot et Bastien Faudot ont été exclus, jeudi 8 décembre, de la primaire de la gauche par Jean-Christophe Cambadélis. Refusant la décision du premier secrétaire du Parti socialiste, les deux chefs de file du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) et de Nouvelle Donne ont donné une conférence de presse devant le siège du PS, rue Solférino à Paris.

Recalés. Ils sont trois à avoir été exclus de la primaire de la gauche par Jean-Christophe Cambadélis en début de semaine. Sébastien Nadot, Pierre Larrouturou et Bastien Faudot ne participeront pas à l'élection de la Belle Alliance populaire (BAP) a annoncé, jeudi 8 décembre, le premier secrétaire du PS. Alors c'est devant les grilles du siège socialiste ques les recalés ont décidé de tenir une conférence de presse devant leurs militants pour protester, lundi 12 décembre, selon le Lab d'Europe 1.

La raison avancée officiellement par le parti: "s'être intéressé trop tardivement au scrutin". Une raison qui ne satisfait pas les deux candidats. "Si c'est une primaire entre anciens ministres, il y aura 400.000 personnes - ça sera désespérant pour le pays", a lancé aux militants sur place, Pierre Larrouturou, fondateur du mouvement Nouvelle Donne. Tandis de Bastien Faudot de MRC, interrogé par Public Sénat, avait dénoncé un ‘’habillage juridique à géométrie variable’’. 

Dans trois jours, le PS clôture le dépôt de candidatures pour la primaire à gauche

Alors que d'ici trois jours, le dépôt des candidatures sera clos et le premier secrétaire du PS ne cesse d'appeler Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron à prendre part à la primaire, les deux recalés Pierre Larrouturou et Bastien Faudot veulent mettre un coup de pression au PS pour pouvoir se présenter au vote des Français. 

Pour l'heure, rien n'est encore sûre. La Haute autorité du PS a affirmé, samedi 10 décembre, qu'elle "ne dispose pas du pouvoir de déterminer qui sont les partis associés à la BAP". 

Primaire à gauche: Bastien Faudot et Pierre Larrouturou, les recalés, en état de siège devant le PS
Les recalés de la primaire de la gauche tiennent une conférence de presse devant le siège du PS, rue Solférino. / ©maxppp
Ajouter un commentaire