Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche – Benoît Hamon inquiet d’une fuite des socialistes chez Emmanuel Macron

S’il emporte la primaire de la gauche, Benoît Hamon s’inquiète de voir les soutiens de Manuel Valls rallier Emmanuel Macron pour ne pas avoir à le soutenir. Dans le JDD ce 29 janvier, il promet d’agir ‘’vite et fort’’ pour bloquer cette fuite.

Alors que se joue le deuxième tour de la primaire de la gauche ce dimanche 29 janvier, le candidat qui ressortira vainqueur sait déjà que la réconciliation du clan socialiste sera difficile. Qu’il s’agisse de Benoît Hamon ou de Manuel Valls, il sera ardu pour le candidat de la Belle Alliance Populaire de réunir derrière lui toutes les sensibilités de la gauche. L’entre-deux tours a été particulièrement virulent entre l’ancien ministre de l’Éducation et l’ancien Premier ministre. En début de semaine, Benoît Hamon ne cachait pas sa stupéfaction face aux attaques de Manuel Valls.

Mais l’ancien ministre frondeur est le grand favori de cette élection. L’outsider, longtemps considéré comme le troisième homme – tout comme François Fillon quelques mois plus tôt – a créé la surprise en virant en tête du premier tour de la primaire de la gauche avec 36% des voix, contre 31% pour Manuel Valls, pourtant favori.

‘’Il y a un risque d’hémorragie des élus vers Macron’’

Le candidat en est conscient, sa campagne très à gauche a irrité les pro-Valls et l’aile droite du Parti socialiste. À l’issu du scrutin, il devra pourtant rassembler autour de sa personne s’il espère peser dès le premier tour de l’élection présidentielle en avril prochain. Pour l’heure, Benoît Hamon est inquiet. ‘’Je vais avoir un problème dès demain matin avec le parti, il y a un risque d’hémorragie des élus vers Macron. Il faudra que j’agisse vite et fort pour enrayer ça’’, déclare-t-il en privé selon le JDD.

Le fait est que plusieurs élus socialistes ont déjà annoncé leur volonté de rallier l’ancien ministre de l’Économie en cas de victoire de Benoît Hamon. Selon Libération, une tribune portée par les députés Gille Savary, François Loncle et Christophe Caresche, sera soumise aux socialistes en cas de victoire de l’ancien ministre afin de faire valoir leur ‘’droit de retrait’’. S’ils se refusent à soutenir un candidat ‘’aux antipodes’’ de leurs propres convictions, Emmanuel Macron semble une hypothèse désormais plausible pour la présidentielle. 

Benoît Hamon - Emmanuel Macron
Benoît Hamon s'inquiète d'une fuite des socialistes chez Emmanuel Macron / ©maxppp
Ajouter un commentaire