Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Benoît Hamon ‘’préfèrerait’’ François Hollande à son ‘’clone’’ Manuel Valls

Face à l’hypothèse d’une candidature de Manuel Valls pour remplacer François Hollande dans la primaire de la gauche, Benoît Hamon plaide pour celle du président de la République. Avec un argument simple, quitte à en avoir un, mieux vaut privilégier l’original au ‘’clone’’.

Qui de François Hollande ou Manuel Valls sera candidat à la primaire de la gauche ? Face à une impopularité record, la possibilité d’une candidate du Président se fait de plus en plus délicate. À tel point qu’à gauche, les candidats de remplacement se pressent. Manuel Valls, qui ne cache plus ses ambitions présidentielles, tient le haut de la liste, soutenu par des ministres de poids. Ce dimanche, c’est au tour de Jean-Yves le Drian, hollandais historique, de louer les qualités du Premier ministre. ‘’Si d’aventure le président de la République estimait ne pas devoir se présenter, alors à mon avis Manuel Valls serait naturellement, évidement, à ce moment-là, je pense, le mieux placé pour assurer cette fonction’’, a-t-il confié avec renforts de précautions sur Europe 1.

Pour Benoît Hamon, invité sur RTL ce lundi, François Hollande reste un candidat tout à fait légitime.  ‘’Il y a beaucoup d’incertitudes dans l’exécutif et des ministres qui s’interrogent sur la capacité ou pas du Président à être candidat à sa réélection, moi je pense que le plus légitime de Manuel Valls et de François Hollande, c’est François Hollande’’.

Mieux vaut l'original que le clone

Pas de retour de flammes entre Benoît Hamon et François Hollande, l’ancien ministre de l’Éducation considère juste qu’il serait ‘’légitime’’ que le président ‘’se présente pour faire l’inventaire de ses échecs, de ses réussites et qu’il se défende lui-même’’. D’autant que pour lui, entre François Hollande et Manuel Valls, la différence est imperceptible. ‘’Je préfèrerais que ce soit lui plutôt qu’un clone en l’occurrence, même si c’est un clone un peu plus jeune qui s’appelle Manuel Valls’’.

Et d’égrainer les points communs entre les deux hommes. ‘’Ils ont en commun un discours, celui de Munich qui a donné le LA d’une forme de fermeture de la France aux réfugiés. Ils ont en commun la déchéance de nationalité, c’est à dire la rupture avec des valeurs fondamentales de la gauche sur l’égalité des citoyens devant la loi. Ils ont en commun d’avoir choisi de faire la Loi travail par 49.3, c’est-à-dire avec un déni de démocratie à la clé et derrière une loi qui va fragiliser les salariés’’. François Hollande, qui devait annoncer ou non sa candidature le 15 décembre prochain, pourrait finalement avancer l’échéance à fin novembre.

Primaire à gauche : François Hollande doit être candidat selon Benoît Hamon
Benoît Hamon préfère une candidature de François Hollande plutôt que de Manuel Valls / ©maxppp
Ajouter un commentaire