Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Benoît Hamon souhaite incarner "le visage de la gauche pour les dix ans à venir"

Benoît Hamon, candidat à la primaire de la gauche en vue de l'élection Présidentielle de 2017 a expliqué sur France 3 que le Parti Socialiste était à un tournant de son histoire.

Le Parti Socialiste est à un tournant de son histoire. Benoît Hamon, candidat à la primaire de la gauche, était l'invité de l'émission "Dimanche en politique" sur France 3 le dimanche 18 décembre. Dans son entretien, il a regretté les attaques "en-dessous de la ceinture" estimant que le Parti Socialiste devait d'urgence se concentrer sur les projets à venir. Les sept candidats doivent, en effet, s'affronter dans le cadre de la primaire jusqu'aux 22 et 29 janvier prochain. Mais d'ici-là, la gauche organisera trois débats télévisés le 12, 15 et 19 janvier 2017.

"Tout le temps où on passe à essayer de se justifier des attaques en-dessous de la ceinture, on ne le passe pas à démontrer que la gauche à une utilité et qu'elle a un rôle à jouer pour sortir les Français des situations de précarité où ils sont", a-t-il déploré sur le plateau de France 3.

Une opposition Manuel Valls - Benoît Hamon

Interrogé sur le succès de la primaire de la droite, Benoît Hamon préfère se reporter au dernier succès du Parti Socialiste lors de la primaire de 2011 qui avait permis à François Hollande d'être candidat à l'élection Présidentielle de 2012 : "on va essayer de se comparer à ce qu'on a déjà fait en 2011 où on était à plus de 2 millions. J'espère qu'on atteindra ce chiffre".

"Ce que je veux dire aux Français, c'est qu'ils vont choisir le visage qui sera celui de la gauche pour les dix ans à venir, ce n'est pas neutre. Parce que celui qu'ils choisiront, que ce soit Manuel Valls ou moi, la capacité de parler aux écologistes, avec le reste de la gauche, elle est différente."

L'autre position divergente de Benoît Hamon avec Manuel Valls réside en la question du rassemblement. "Si je suis le 29 janvier choisi, la première chose que je ferai sera de m'adresser à Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot ou Emmanuel Macron pour parler au moins des conditions du rassemblement" a indiqué Benoît Hamon.

Primaire à gauche : Benoît Hamon souhaite incarner
Benoît Hamon, candidat à la primaire de la gauche en vue de l'élection Présidentielle de 2017 a expliqué sur France 3 que le Parti Socialiste était à un tournant de son histoire. / ©maxppp
Ajouter un commentaire