Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Bernard Cazeneuve ne soutient aucun candidat

Bernard Cazeneuve, premier ministre du gouvernement, a annoncé qu'il ne soutiendra aucun candidat lors de la primaire organisée par le Parti Socialiste, dans un entretien du Journal du Dimanche publié le samedi 31 décembre.

Bernard Cazeneuve annonce qu'il choisira pas de candidat lors de la primaire citoyenne de gauche, organisée par le Parti Socialiste. Dans un entretien pour le Journal du Dimanche le samedi 31 décembre, il a annoncé que sa fonction de premier ministre l'obligeait à la "réserve".

Interrogé sur la primaire de la gauche, le premier ministre a déclaré qu'il "devait consacrer toute son énergie au gouvernement du pays et ne pas se laisser distraire." "Je suis le chef de la majorité et garant de son unité par-délà les primaires. Cela m'oblige à une certaine réserve", a affirmé le chef du gouvernement. 

"Le bilan du quinquennat est bon"

Au moment où la primaire de la gauche bat son plein, le premier ministre assure que "la meilleure manière d'aider la gauche et notre candidat est que le gouvernement et réussisse. Chaque ministre doit donc se consacrer pleinement à sa tâche". Pour réussire, Bernard Cazeneuve pense qu'il faut "valoriser le bilan" du quinquennat de François Hollande. "Il me paraît tout à fait illusoire de prétendre gagner l'élection présidentielle en menant une campagne qui dénigrerait le bilan du quinquennat". 

Il livre aussi un message à l'ensemble des candidats de la gauche : "nous devons être offensifs car le bilan du quinquennat est bon et il est temps d'être fiers de notre action".

"Le 49.3 peut être utile"

Bernard Cazeneuve, proche de Manuel Valls, prend son contrepied sur la suppression le 49.3 qui permet de faire passer un texte en force au Parlement. Dans l'interview pour le JDD, Bernard Cazeneuve juge qu'au "risque d'être démodé, le 49.3 peut être utile. Pour qu'il le soit, son usage doit être modéré".

Manuel Valls avait, en effet, déconcerté beaucoup de monde le 15 décembre. Le candidat à la primaire avait proposé de supprimer "purement et simplement" l'article 49.3 de la Constitution. L'ancien premier ministre l'avait pourtant utilisé à six reprises lorsqu'il était à Matignon.

Primaire à gauche : Bernard Cazeneuve ne soutient aucun candidat
Bernard Cazeneuve, premier ministre du gouvernement, a annoncé qu'il ne soutiendra aucun candidat lors de la primaire organisée par le Parti Socialiste / ©maxppp
Ajouter un commentaire