Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Christophe Borgel reconnaît des cafouillages désagréables

Christophe Borgel, député socialiste en charge de l'organisation de la primaire citoyenne était l'invité de RTL le samedi 28 janvier. Et dans son entretien, il a promis de la transparence dans les résultats du second tour entre Manuel Valls et Benoît Hamon.

La primaire de la gauche est sur le point de se terminer ce dimanche 29 janvier. Après plusieurs semaines de polémiques, le Parti Socialiste doit désormais se relever pour affronter les échéances de l'élection présidentielle 2017. Malgré une image quelque peu détériorée, Christophe Borgel est revenu sur ces soupçons sur RTL le samedi 28 janvier, "ce cafouillage laisse une impression désagréable, je le comprends".

Et selon lui, les résultats seront communiqués entre 20h30 et 21h. "On a pris un certain nombre de mesures pour que l'accès à tous les résultats soit totalement transparent. Dès que le président Thomas Clay aura annoncé les résultats, les journalistes présents au siège du Parti Socialiste auront accès bureau par bureau aux résultats." Christophe Borgel reste pourtant très optimiste : "on a vu un très beau débat politique mercredi soir (25 janvier), de bon niveau et où les différences n'étaient pas masquées mais où il y avait du respect. Ca peut créer de la dynamique".

La participation de la primaire de gauche un peu surestimé ?

C'est en tout cas la question que se pose le camp du parti Les Républicains. Selon Bernard Accoyer, secrétaire général et Thierry Solère, le chiffre de la participation est "très bas". 352.013 voix ont été ajoutées entre dimanche 22 janvier et lundi 23 janvier dans la "précipitation". Sauf que le nombre de voix et le pourcentage des candidats n'ont pas été modifiés dans le même temps. Christophe Borgel avait alors estimé que c'était "un bug, rien de plus" à cause de la "pression autour du niveau de participaiton".

Le site de la primaire citoyenne boosté par des internautes

Selon une information de Buzzfeed, des internautes auraient été payés pour booster le nombre de clics sur le site de la primaire à gauche. Une nouvelle polémique qui naît après celle du "bug informatique" qui avait gonflé artificiellement le chiffre de la participation.

Primaire à gauche : Christophe Borgel reconnaît des cafouillages désagréables
Christophe Borgel, député socialiste en charge de l'organisation de la primaire citoyenne était l'invité de RTL le samedi 28 janvier. Et dans son entretien, il a promis de la transparence dans les résultats du second tour. / ©maxppp
Ajouter un commentaire