Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Comment Martine Aubry essaie de mettre des bâtons dans les roues de Manuel Valls

La maire de Lille ne voit pas d’un très bon œil la candidature de Manuel Valls à la primaire de la gauche. Au point de chercher désespérément un candidat à lui mettre dans les pattes.

Manuel Valls sera-t-il capable de rassembler son camp ? Très peu probable selon les candidats à la primaire de la gauche. Pour Benoît Hamon, Manuel Valls a la candidature ‘’la plus clivante qui soit’’ et pour la majorité de l’aile gauche de son parti, il reste celui qui dénonçait des positions ‘’irréconciliables’’ au Parti socialiste. Tout au long de son passage à Matignon, l’ancien Premier ministre a multiplié les prises de positions qui ont irrités son camp : déchéance de nationalité, recours au 49.3 ou encore soutien aux maires LR interdisant le burkini. Au point que Martine Aubry, cherche désespérément un candidat à lui mettre dans les pattes.

Martine Aubry cherche un candidat pour faire barrage à Manuel Valls

La maire de Lille annonçait déjà la couleur lundi soir, expliquant ne pas être certaine de soutenir la candidature de Manuel Valls. Ce ne sera ‘’pas évident’’, a-t-elle carrément lâché. Ce que l’on ignorait, c’est que Martine Aubry est tellement opposée à Manuel Valls qu’elle chercherait à trouver un candidat suffisamment sérieux pour faire barrage à l’ancien Premier ministre. Selon le magazine L’Obs, Martine Aubry aurait appelé en ce sens Marisol Touraine pour lui assurer de son soutien en cas de candidature. La ministre de la Santé aurait préféré refuser ce qui apparaîtrait clairement comme une candidature ‘’anti-Valls’’, mais l’aurait remercié de sa confiance. Arnaud Montebourg ou Benoît Hamon, candidats eux-aussi à la primaire de la gauche, apprécieront… 

Manuel Valls - Martine Aubry
Martine Aubry tente de saboter la candidature de Manuel Valls / ©maxppp
Ajouter un commentaire