Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche - le Débat : Manuel Valls tacle sévèrement Gilles Bouleau

Jeudi 12 janvier, les sept candidats de la primaire à gauche s’affrontaient lors d’un premier débat, en direct sur TF1. En fin d’émission, alors que Manuel Valls évoquait le terrorisme, et la suppression de 500 000 fonctionnaires voulue par François Fillon, Gilles Bouleau l’a corrigé, ce qui n’a pas plu à l’ancien Premier ministre qui l’a sévèrement recadré.

Ce jeudi 12 janvier, les sept candidats de la primaire de la Belle Alliance Populaire s’affrontaient en direct sur TF1. Et vers la fin de l’émission, Manuel Valls a évoqué la question du terrorisme. L’ancien Premier ministre a déclaré : "Le rôle du chef de l’État, aujourd’hui  c’est d’armer la France. C’est de continuer à lui donner les moyens." Manuel Valls a poursuivi son argumentaire en taclant directement François Fillon : "Et c'est pour ça qu'après que nous ayons créé 9.000 postes de policiers et de gendarmes, alors que la droite en avait détruit 13.000. Et que François Fillon propose de supprimer 500.000 fonctionnaires, et ça concernera forcément les forces de l'ordre..."

Manuel Valls s’en prend violemment à Gilles Bouleau

Sur ce point précis, Gilles Bouleau (TF1) l’un des journalistes présents en plateau pour orchestrer le débat, interrompt le candidat de la primaire à gauche : "Pardonnez-moi, il a dit l’inverse. Il a dit spécifiquement que …" Mais le journaliste n’aura pas le temps de terminer sa remarque. Manuel Valls, visiblement énervé lui rétorque sèchement : "Pardon, je crois que vous n’êtes pas son porte-parole ! " Gilles Bouleau rétorque alors, visiblement étonné par l'attaque : "Pardonnez-moi ? C’est de notoriété publique, il l’a écrit et l’a déclaré." Manuel Valls fait alors mine de ne pas l’entendre et poursuit son argumentaire. Selon un dernier sondage daté du 12 janvier, Manuel Valls ferait la course en tête, devant Arnaud Montebourg et Benoît Hamon.

Primaire à gauche – le Débat : Manuel Valls tacle Gilles Bouleau
Manuel Valls a lancé à Gille Bouleau : "Je crois que vous n’êtes pas le porte-parole de François Fillon" / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News