Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Didier Guillaume raille Benoît Hamon qui veut "faire un petit tour pour montrer sa bobine"

Didier Guillaume, directeur de campagne de Manuel Valls était invité sur RTL ce mardi 20 décembre. Il a vivement critiqué la candidature de Benoît Hamon et a rappelé que seul "l’homme d’État dans cette campagne" de la primaire de la belle alliance populaire, "c’est Manuel Valls."

Pique bien sentie. La primaire de la gauche se déroulera les 22 et 29 janvier prochains. Pour l’heure, les sept candidats dont les dossiers ont été validés par le parti socialiste samedi dernier, s’affrontent par médias interposés. Didier Guillaume, le directeur de campagne de Manuel Valls, invité sur RTL ce mardi 20 décembre, était interviewé sur l’actualité du jour : l’attaque qui a touché le marché de Noel de Berlin et fait plusieurs morts. Selon Didier Guillaume, "La lutte contre le terrorisme est au cœur de la France." Pourtant, l'un des adversaires à la primaire de gauche de l'ancien Premier ministre, Benoit Hamon, avait dernièrement confié : "Je ne rentrerai pas dans le débat présidentiel en considérant que la question centrale du débat politique, c’est la question sécuritaire." Une déclaration que le directeur de campagne de Manuel Valls a souhaité commenter : "Ce n’est pas forcément la question centrale, mais je crois que cette primaire de la gauche doit amener le candidat de gauche qui peut être le président de la République, pas qui veut faire un petit tour pour montrer sa bobine ou pour faire je ne sais quoi. Je pense à Benoit Hamon est à d’autres."

Didier Guillaume tacle Benoît Hamon

Didier Guillaume a ajouté au sujet de la prochaine primaire à gauche : "Je pense que aujourd’hui c’est pour élire le président de la République, c’est pas pour élire je ne sais quel responsable de courant dans le parti socialiste." Il a également tenu à ajouter : "Il y avait sept candidats à droite, il y a sept candidats à gauche. Mais on a bien vu que dans la primaire de droite, tous les sept n’avaient pas le costume taillé pour être président de la République. Il y en avait trois qui pouvaient être président de la République, et d’ailleurs les Français ne se sont pas trompés." Le directeur de campagne de Manuel Valls a conclu : "Je pense que les Français, les électeurs de gauche qui vont venir voter à la primaire, se disent que ce n’est pas uniquement pour venir faire un petit tour pour la primaire et pour préparer le visage des dix ans qui viennent qui va diriger les socialistes, mais pour réparer la France. Il faut éviter Fillon/Le Pen au deuxième tour et je pense que l’homme d’État dans cette campagne c’est Manuel Valls." Didier Guillaume n'est pas le seul à soutenir l'ancien Premier ministre : Najat Vallaud-Belkacem, Jean-Yves Le Drian ou encore Michel Sapin se sont dernièrement ralliés à lui.

Primaire à gauche : Didier Guillaume raille Benoît Hamon qui veut
Didier Guillaume critique la candidature de Benoît Hamon à la primaire de la Belle Alliance populaire / ©maxppp
Ajouter un commentaire