Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : François Hollande doit être candidat selon Benoît Hamon

François Hollande futur adversaire de Benoît Hamon à la primaire de la gauche ? C’est en tout cas ce que souhaite le député socialiste. Invité sur le plateau de BFM Politique et Le Parisien- Aujourd’hui en France dimanche 30 octobre, Benoît Hamon a estimé qu’il serait « légitime » que le chef de l’État soit candidat.

En concurrence. Qui souhaite encore la candidature de François Hollande à l’élection présidentielle de 2017 ? Visiblement pas les Français, qui sont seulement entre 9 et 13% à voter pour lui s’il se représentait selon un sondage Kantar Sofres pour LCI, Le Figaro et RTL. Même son de cloche chez les élus socialistes qui prennent leurs distances avec le président depuis les révélations explosives du livre "Un président ne devrait pas dire ça". Benoît Hamon ne semble pas partager cet avis. Sur BFM Politique et Le Parisien Aujourd’hui en France, le député frondeur a incité le chef de l’État à se présenter. "Candidat,  à l’évidence il peut l’être, j’ai même envie de vous dire, il devrait l’être", déclare-t-il.

Pour Benoît Hamon, cette candidature permettrait à François Hollande de justifier son quinquennat. "Quand on vit une épreuve,  celle d’une impopularité très forte, je pense qu’il a envie de s’expliquer. Il faudra qu’il dise sa part de vérité devant les Français, dans un exercice à égalité avec les autres candidats", continue le candidat à la primaire à gauche. "Je pense que ce serait légitime", estime-t-il également.

François Hollande candidat "légitime" à la primaire de la gauche selon Benoît Hamon

 "Il faudrait qu’il dise sa vérité devant les Français", ajoute Benoît Hamon qui pointe  du doigt un "effondrement de l’exécutif". "Hollande est bien seul, au point même que son Premier ministre prenne ses distances. C’est le prix du déni, d’une politique qui n’a cessé de désorienter les électeurs de gauche", indique-t-il.

Interrogé sur la démarche de Manuel Valls pour rassembler la gauche, le frondeur estime que le Premier ministre est "le plus mal placé pour opérer ce rassemblement". "Il fait le contraire de ce qu’il a dit et théorisé depuis quelques mois sinon quelques années. Depuis qu’il est devenu Premier ministre (…), il a théorisé les gauches irréconciliables", conclut-il. Pas sûr que Benoît Hamon s’impose face à un Président qui ne convainc plus ni à un Premier ministre qui divise d’après ses dires. Selon un sondage Odoxa du 21 octobre, Manuel Valls reste le favori des Français et des militants PS s’il le chef de l’État ne se présentait pas. Benoît Hamon n’est crédité que de 8% d’intentions de vote. 

Primaire à gauche : François Hollande doit être candidat selon Benoît Hamon
Benoît Hamon estime que François Hollande doit être candidat à l’élection présidentielle / ©maxppp
Ajouter un commentaire