Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : François Hollande va-t-il soutenir un candidat ?

Si François Hollande a décidé de se retirer de la course à l’élection présidentielle, reste à savoir si le chef de l’État soutiendra un candidat engagé au sein de la primaire à gauche. En attendant, le président de la République se fait discret et réserve son jugement sur les sept candidats.

Soutiendra, soutiendra pas. Désormais hors-jeu, François Hollande va—t-il soutenir un candidat de la primaire à gauche ? À moins que le chef de l’État ne se rallie au gagnant de la primaire de la Belle Alliance Populaire ? Ce n’est en tout cas pas le choix des Français. Selon un sondage Odaxa du 9 décembre dernier, 6 Français sur 10 souhaitaient que le président reste neutre dans cette élection présidentielle.  

En attendant, le chef de l’État se tient à distance de la primaire de la gauche. Comme le rapporte le Figaro, François Hollande veut  se tenir éloigné le plus possible de Manuel Valls, d’Arnaud Montebourg et des autres. Ainsi le weekend du premier tour, il sera en voyage officiel en Colombie et au Chili. Pour le second tour, le président de la République cherche également être à l’étranger.

François Hollande critique la campagne de Manuel Valls

François Hollande s’estime-t-il trahi par ses anciens membres du gouvernement ? En tout cas, le chef de l’État veut garder ses distances avec Manuel Valls, qui l’a poussé à renoncer comme le rappelle Le Figaro. Même traitement vis-à-vis des frondeurs Arnaud Montebourg et Benoît Hamon et de Vincent Peillon dont il s’est toujours méfié. "Il aurait été logique qu’il vienne lui-même défendre son bilan devant les Français, quitte ensuite à assumer une défaite. Ils ont voulu faire sans lui, qu’ils règlent  ça entre eux", déclare un proche cité par le Figaro.

En privé par contre, le président y  va de son petit commentaire sur chacun des candidats. Et François Hollande n’es pas particulièrement tendre envers Manuel Valls. Comme le rapportait le Monde le 9 janvier, le chef de l’État juge sévèrement la campagne de son ancien Premier ministre. "Il observe que Valls n’a pas de projet, qu’il tourne en rond. ‘Son projet c’était de me virer’, c’est ce qu’il a dit", confie un intime au quotidien du soir. Quant aux autres candidats, il n’a pas plus d’estime à leur égard excepté pour Benoît Hamon. Si certains dans cette primaire de la gauche espéraient un geste de la part du président, pour l’instant, ils doivent faire sans. 

Primaire à gauche :  François Hollande va-t-il soutenir un candidat ?
François Hollande va-t-il apporter son soutien à un candidat de la primaire à gauche ? / ©maxppp
Ajouter un commentaire