Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : François de Rugy estime qu'il n'y a pas de candidat naturel

La course est officiellement ouverte pour la primaire de la gauche. Pour le candidat écologiste François de Rugy, invité d'Europe 1, il n'y a pas de candidat naturel pour la Présidentielle 2017.

La primaire de la gauche a besoin d'un "débat cartes sur table", c'est ce qu'a affirmé François de Rugy sur Europe 1, le samedi 3 décembre. Officiellement candidat pour la primaire de la gauche, le député écologiste de la Loire-Atlantique souhaite que Manuel Valls clarifie sa situation et sur ses intentions pour les mois à venirs. "Maintenant, il faut qu'on rentre dans le débat de la primaire de la gauche. Si Manuel Valls veut se présenter, il faut qu'il le dise rapidement. S'il ne veut pas se présenter, il faut aussi qu'il le dise rapidement pour véritablement rentrer dans le débat.", a-t-il déclaré au micro d'Europe 1.

Le candidat à la primaire de la gauche tente de donner du crédit à sa candidature en montrant qu'une candidature de Manuel Valls n'est pas gagné d'avance pour le Premier Ministre."De manière générale, il n'y a pas de candidat naturel. Si nous organisons une primaire, on sait très bien que c'est parce que le Président de la République n'était pas en situation, comme il l'a reconnu. Il n'était pas en situation de rassembler les Français à l'issu de son mandat. C'est pareil pour le Premier ministre. C'est pour ça que nous allons organiser ces primaires".

Conquérir les Français de gauche

Le vice-président de l'Assemblée nationale entend aussi réunir les électeurs qui ont une sensibilité de gauche et écologiste. "Il faut être réaliste, il faut être lucide. Aujourd'hui, la gauche doit être dans un esprit de reconquête vis-à-vis des Français. Les Français, notamment de gauche, sont en colère, pas simplement vis-à-vis du président de la République. Le système politique français n'arrive pas à se réformer", s'est exprimé François de Rugy.

Mécontent contre le mandat de François Hollande, le député de la Loire-Atlantique regrette que François Hollande n'ait pas renoncé à un nouveau mandat avant le mois de décembre. "On a tardé à organiser cette primaire de la gauche parce que le Président de la République voulait attendre la fin de l'année".

Primaire à gauche : François de Rugy estime qu'il n'y a pas de candidat naturel
La course est officiellement ouverte pour la primaire de la gauche. Pour François de Rugy, invité d'Europe 1, il n'y a pas de candidat naturel pour la Présidentielle 2017. / ©maxppp
Ajouter un commentaire