Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche - Jean-Luc Bennahmias : "il n'y a pas un homme ou une femme politique qui ne me connaît pas"

Invité de LCI, ce jeudi 12 janvier, l'ex-députée européen et président du Front démocrate fait partie des "petits" candidat de la primaire de la gauche. Inconnu jusqu'à présent pour une grande majorité des Français, Jean-Luc Bennahmias espère exister à travers le premier débat, qui a lieu ce soir, sur TF1.

Il fera tout pour exister. Face aux propos du Canard Enchaîné qui rapportait, mercredi 11 janvier, qu'il n'était candidat "que pour participer aux débats" de la primaire, l'ancien euro-député et président du Front démocrate Jean-Luc Bennahmias affirme qu'"il n'y a pas un homme ou une femme politique qui ne me connaît pas". Invité de LCI, il rêve de réaliser un score comparable à celui de Nathalie Kosciusko-Morizet, lors de la primaire de la droite et de la gauche.

Il tentera toutefois de profiter du temps de parole offert aux candidats lors des trois débats pour imposer ses idées à ses adversaires (Manuel Valls, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Sylvia Pinel  et François de Rugy). Dont le premier aura lieu, ce jeudi 12 janvier. 

Jean-Luc Bennahmias est une ancienne fingure des Verts

En 1984, Jean-Luc Bennahmias a adhéré au groupe Les Verts où il a assumé la fonction de secrétaire national du parti entre 1997 et 2001. En 2002, il prend la direction de la campagne du candidat Noël Mamère et il devient député des Bouches-du-Rhône en 2004, après avoir été élu conseiller régional de Paca.

Opposé aux orientations du parti, il le quitte en 2007 pour aller fonder avec François Bayrou le MoDem. Il y restera 7 ans. Comme François Bayrou, il avait appelé en 2012 à voter pour François Hollande. Aujourd'hui, il est le président du Front démocrate et coprésident avec Jean-Vincent Placé de l'Union démocrate et des écologistes (UDE).

Pendant la campagne, ce candidat de 62 ans était sur les traces d'un autre écologiste présent à la primaire, François de Rugy. D'ailleurs, il avait déclaré : " je m'excuse, je ne peux pas être le second candidat écologiste car j'ai plus de bouteille". De même, il partage un grand nombre d'idées avec ses concurrents, sauf avec Arnaud Montebourg dont il critique sévèrement le programme et son "protectionnisme  français".

Primaire à gauche - Jean-Luc Bennahmias :
L'ex-députée européen et candidat à la primaire de la gauche rêve d'une alliance de centre-gauche. / ©maxppp
Ajouter un commentaire