Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Manuel Valls éliminé, Benoît Hamon sait déjà quoi lui dire

Les 22 et 29 janvier prochain, la gauche choisira son candidat à l’élection présidentielle. Benoît Hamon fait figure d’outsider mais sa belle percée dans les sondages lui laisse espérer la victoire. Il a déjà préparé ce qu’il dira à Manuel Valls s’il sort vainqueur au second tour.

La primaire de la gauche est entrée dans sa dernière ligne droite. La trêve des confiseurs terminée, les candidats - ayant déjà pris peu de repos - sont dans les starting-blocks. Se profile devant eux toute une série de meetings, d'interviews politiques et, rendez-vous inratables pour espérer l'emporter, les trois premiers débats de la primaire. Les sept concurrents, Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, Vincent Peillon, François de Rugy, Jean-Luc Bennahmias, Sylvia Pinel et Manuel Valls s'affronteront dès le 12 janvier à 21h sur TF1, RTL et en live sur le site du magazine l’Obs. Les thèmes abordés pour ce premier débat seront l’économie, la laïcité et la politique internationale.

Suivront deux autres débats, le dimanche 15 janvier à 18h sur BFM TV et Itélé, puis le 19 janvier à 21h sur France 2 et Europe 1. Parmi les candidats qui seront observés de près, Benoit Hamon fait figure d'outsider.

 

‘’Je me réjouis déjà du moment où je l’appellerai’’

 

L'ancien ministre de l'Éducation, débarqué du gouvernement dans la foulée d'Arnaud Montebourg en 2014 a tout à gagner, et peu à perdre. Le candidat rêve d'un destin "à la Fillon". Discret, posé, il espère réaliser la même percée que l'ancien Premier Ministre. Pour l'instant, les sondages lui donnent raison: Il talonne désormais Arnaud Montebourg (24%) en grimpant de 11 points (à 22%) en quelques semaines.

 

Pas de quoi déstabiliser Manuel Valls, qui caracole en tête des sondages (43%) malgré une entrée en campagne moins tonitruante qu'espérée. La popularité de l'ancien Premier ministre n'effraie pas Benoit Hamon qui se prépare d'ores et déjà à passer un coup de fil triomphant à Manuel Valls au soir du second tour, s'il l'emporte. "je me réjouis déjà du moment où je l'appellerai pour lui dire 'je compte sur toi', s'amuse-t-il dans Libération. Ma priorité est de rassembler tous les socialistes et à l'extérieur du PS, Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot et même Emmanuel Macron !" Et de conclure : ‘’Je pense que je vais gagner. Ne vous trompez pas, je vous le dis sérieusement’’. 

Benoît Hamon
Benoît Hamon sait déjà ce qu’il dira à Manuel Valls s’il emporte la primaire / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News