Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : "Manuel Valls ne devrait pas se présenter", déplore Gérard Filoche

Gérard Filoche est candidat à la primaire de la gauche en vue de la Présidentielle de 2017. Invité de RTL ce samedi 17 décembre, il en a profité pour tacler son homologue Manuel Valls.

La tension pour la primaire de la gauche ne fait que commencer. Neuf candidats ont déposé leur candidature à la primaire de la Belle Alliance populaire. La Haute Autorité de la primaire annoncera les candidatures retenues le samedi 17 décembre. Parmi eux, on compte la présence de Gérard Filoche, militant d'extrême gauche jusqu'en 1994 et inspecteur du travail de profession. Âgé de 70 ans, Gérard Filoche était l'invité de RTL le 17 décembre. Il affirme qu'il participera bien à la primaire si "c'est loyal". "Ca fait huit jours qu'ils disent que je n'y suis pas, qu'il y en a que sept, j'ai bien entendu que monsieur Borgel, président du comité d'organisation de la primaire de la gauche) ne préférait pas que j'en sois. Et bien entendu, Jean-Christophe Cambadélis ne m'a pas répondu lorsque je l'ai interrogé", a-t-il déclaré.

"Manuel Valls a cassé un siècle de droit du travail"

L'objectif principal de Gérard Filoche est de sauver le Parti Socialiste, le parti de Jean Jaurès contre-ceux qui ne sont pas vraiment du Parti Socialiste : "Il faut revenir aux fondamentaux de Jaurès, il ne faut pas suivre la voie de Manuel Valls". "Valls va passer normalement la primaire ? C'est l'homme du 49.3 qui dit qu'il n'est plus pour le 49.3 ? C'est quand même extraordinaire. Il nous a imposé une loi anti-travail, qui casse un siècle de droit du travail", a-t-il déploré au micro de RTL.

Gérard Filoche pense d'ailleurs que Manuel Valls "ne devrait pas se présenter, ce n'est pas moi qui devrait être sur la sellette, c'est Manuel Valls", affirme-t-il.

"Trois candidats sur sept n'ont pas besoin de parrainages"

Gérard Filoche remet ensuite en cause l'éthique de la Haute Autorité de la primaire de la gauche : "Pourquoi il y a trois candidats, François de Rugy, Jean-Luc Bennahmias, Sylvia Pinel, qui n'ont pas besoin de parrainages ? Trois candidats sur sept, et ils n'ont pas besoin de parrainages. Comment a fait mon ami Vincent Peillon ? Il est plus rapide que tout le reste. Il se déclare le 10 décembre, il a tous les parrainages le 14 décembre. Moi, on ne m'a même pas donné de listing. J'ai des amis bénévoles qui ont passé leur temps à travailler, à retrouver les noms, les adresses : on en a déposé 31 et on a déposé ce que personne n'est capable de faire : 13.500 signatures de socialistes"

Primaire à gauche :
Gérard Filoche est candidat à la primaire de la gauche en vue de la Présidentielle de 2017. Invité de RTL ce samedi 17 décembre, il en a profité pour tacler son homologue Manuel Valls. / ©maxppp
Ajouter un commentaire