Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Manuel Valls présente les grandes lignes de son programme électoral

Entré en campagne tardivement, Manuel Valls a entamé sa rentrée avec la présentation de son programme électoral. Pendant près d’une heure, l’ancien Premier ministre a détaillé certaines de ses propositions, parmi lesquels un service civique obligatoire, un revenu décent ou encore l’instauration d’une charte de la laïcité.

Manuel Valls a annoncé son entrée en campagne tardivement, le 5 décembre, quatre jours après le renoncement de François Hollande. L’ancien Premier ministre a, depuis, entamé ses premiers déplacements et donné ses premières interviews, restant discret sur son programme. Ce mardi 3 janvier, il en a exposé les grandes lignes à la presse, tordant parfois le cou aux décisions de François Hollande, tout en assumant pleinement le bilan du quinquennat socialiste. ‘’J’assume pleinement ce qui a été engagé avec le Président de la République François Hollande depuis 2012 – c’est ma conception de la responsabilité – mais je revendique aussi le droit d’inventivité, librement, parce que je suis candidat’’, a-t-il déclaré. ‘’Je ne viens pas proposer le passé, je viens défendre un projet pour l’avenir’’, a insisté Manuel Valls.

Parmi ses propositions, la ‘’refondation’’ de l’Union Européenne. ‘’Je veux que la France redonne un cap et une cohérence à l’Europe (…) Il faut en finir avec une fuite en avant si nous ne voulons pas que le projet européen se disloque’’, a affirmé Manuel Valls en promettant de renforcer le couple franco-allemand. Il proposera, en cas de victoire, ‘’une conférence de refondation’’ en présence des chefs d’État européen ‘’pour recentrer l’Europe sur ses missions premières’’, a-t-il encore assuré.

‘’Il faut protéger les Français‘’

Sur le terrain de la sécurité, l’ancien ministre de l’Intérieur assure que son objectif est de ‘’protéger les Français’’. ‘’Notre République doit être généreuse et protectrice avec ceux qui la respectent et doit être impitoyable avec ceux qui l’attaquent’’, a-t-il prévenu. Manuel Valls entend créer ‘’1000 postes de policiers et de gendarmes par an pendant cinq ans’’.

Manuel Valls s’est également engagé à ‘’agir sans relâche contre l’islamisme radical (...) C’est le combat des 10 prochaines années’’, a-t-il prédit. Le candidat à la primaire de la gauche propose également  de créer ‘’une charte de la laïcité adossée à la Constitution’’ afin de garantir une ‘’laïcité réaffirmée partout, comprise et appliquée sans être instrumentalisée’’. Il appelle également à ‘’continuer à bâtir un islam de France enraciné précisément dans la République’’ et à rendre obligatoire un service civique de six mois ‘’pour que toutes les classes d’âges, pour que fils et fille de cadre, d’ouvrier, d’agriculteur fassent ensemble l’expérience concrète d’un destin en commun’’.

‘’Une renaissance démocratique’’

Très critiqué sur sa gauche autant que moqué sur sa droite, Manuel Valls a réaffirmé sa volonté de limiter l’usage du 49.3 aux stricts ‘’votes du budget’’. ‘’Je veux redonner de l’autorité aux citoyens et à l’État (…) Il faut réformer en associant les citoyens, en dialoguant avec les partenaires sociaux (…) qui sont indispensables à notre société. La démocratie sociale, ça veut dire quelque chose dans notre pays, il faut la respecter, la chérir, la soutenir’’, a-t-il insisté.

Manuel Valls appelle également à renforcer le rôle du Parlement ‘’avec la limite de trois mandats successifs’’ et en réduisant le nombre de députés et de sénateurs.

‘’Je veux une société du travail’’

Enfin, Manuel Valls s'est défendu d'avoir mené une politique d'austérité aux côtés de François Hollande. ‘’Une France juste c’est une France qui valorise le travail, je veux une société du travail qui reconnaît les efforts de chacun à leur juste valeur. Nous continuerons de baisser les impôts des classes moyennes et populaires, nous augmenterons la prime d’activité, nous rétablirons la défiscalisation des heures supplémentaires’’, a-t-il promis. Cette dernière réforme, votée sous  mandat sarkozyste avait été abrogée par François Hollande à son arrivée à  l’Élysée.

Manuel Valls annonce encore vouloir instaurer un ‘’revenu décent’’. Contrairement au revenu universel d’existence, défendu par Benoît Hamon, l’ancien Premier ministre le limitera à certaines catégories de la population, grâce à une fusion des minimas sociaux. Il entend également le verser ‘’aux 18-25 ans, sous conditions de ressources, pour qu’ils soient autonomes’’.

L’intégralité de son programme, d’une cinquantaine de pages – nettement inférieur à celui de Bruno Le Maire – est disponible sur son site internet de campagne, ManuelValls.Fr

Manuel Valls : son pléthorique service de protection de 12 policiers
Manuel Valls a présenté les grandes lignes de son programme / ©maxppp
Ajouter un commentaire