Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Manuel Valls vainqueur face à Arnaud Montebourg et Emmanuel Macron selon les sondages

Manuel Valls futur candidat socialiste à l’élection présidentielle de 2017 ? C’est ce que laisse penser un nouveau sondage BVA diffusé ce mardi 15 novembre. Si le Premier ministre se présentait à la primaire à gauche, à la place de François Hollande, le chef du gouvernement l’emporterait face à ses concurrents y compris Arnaud Montebourg et Emmanuel Macron.

Le bon choix. Manuel Valls est-il le nouveau favori des enquêtes d’opinion ? Selon un sondage BVA publié ce mardi 15 novembre, le Premier ministre est le nouvel homme fort de la primaire à gauche. Dans l’hypothèse où il remplacerait François Hollande, Manuel Valls l’emporterait face à ses concurrents. Il recueillerait 44% d’intentions de vote au 1et tour contre 32% à Arnaud Montebourg et 13% à Benoît Hamon. Si Emmanuel Macron se présentait, Manuel Valls obtiendrait 34% d’intentions de vote, contre 24% à l’ex-ministre de l’Économie, 21% à Arnaud Montebourg et 11% à Benoît Hamon.

Au 2nd tour, Manuel Valls s’imposerait face à Arnaud Montebourg avec 57% d’intentions de vote contre 43%. Face à Emmanuel Macron, il obtiendrait 58% d’intentions de vote contre 42%. Opposé au frondeur socialiste et au fondateur du mouvement "En Marche !", le Premier ministre serait largement vainqueur.  

Manuel Valls bientôt candidat à la primaire à gauche ?

Mais cette configuration est encore loin d’être établie. François Hollande semble encore loin d’avoir renoncé à se présenter.  Alors que jusqu’ici Manuel Valls était resté fidèle au chef de l’État, voilà que le Premier ministre prend le large. Est-ce parce qu’il est galvanisé par les récents sondages ou est-ce parce qu’il estime que la candidature de François Hollande est une cause perdue ? En déplacement dans le Pas-de-Calais lundi 14 novembre, le chef du gouvernement a tenu un discours rassembleur, se positionnant comme la personne la plus à même de réunir le pays a contrario du président de la République. "Le pays attend et demande de la force, j’ai cette force", a-t-il déclaré. Des prises de parole qui ressemblent à s’y méprendre à celles d’un candidat en campagne.

Primaire à gauche : Manuel Valls vainqueur face à Arnaud Montebourg et Emmanuel Macron selon les sondages
Selon les sondages, Manuel Valls battrait largement Arnaud Montebourg et Emmanuel Macron à la primaire à gauche / ©maxppp
Ajouter un commentaire