Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Marie-Noëlle Lienemann retire sa candidature pour affaiblir Manuel Valls

Marie-Noëlle Lieneman devrait annoncer son retrait de la primaire de la gauche ce week-end selon des informations du Figaro. Face à l’annonce de la candidature de Manuel Valls, elle avait appelé dans la foulée Arnaud Montebourg et Benoît Hamon à monter un ‘’socle commun’’ pour le battre.

La sénatrice du Parti socialiste l’avait annoncé il y a quelques jours envisager de retirer sa candidature à la primaire de la gauche. ‘’J’y réfléchis, j’y réfléchis parce que je crois que l’Histoire nous jugera durement, d’abord nous collectivement, la gauche de ce pays’’, expliquait-elle sur RMC le 5 décembre. C’est désormais chose faite, selon les informations du Figaro, Marie-Noëlle Lienemann annoncera ce week-end son retrait de la primaire.

Après la candidature de Manuel Valls, présentant un courant politique qu’elle juge opposé à ses propres valeurs, cette figure de proue du Parti socialiste s’inquiétait de voir la multiplication des candidatures dans son propre camp, craignant de faciliter la victoire de l’ancien Premier ministre. ‘’Je le pensais déjà avec la candidature Hollande et je le pense encore plus aujourd’hui avec Manuel Valls. Il y a obligation pour les différents candidats de la gauche du PS – Benoît Hamon, Arnaud Montebourg et moi-même – de se fédérer pour avoir une candidature unique au premier tour.’’, expliquait-elle encore.

Marie-Noëlle Lienemann en renfort pour Arnaud Montebourg ou Benoît Hamon ?

Dans la même interview, la sénatrice de Paris appelait Benoît Hamon et Arnaud Montebourg, tout deux candidats à la primaire de la gauche, à s’unir pour ‘’causer l’électrochoc’’ et barrer la route à Manuel Valls. ‘’ Il doit y avoir une véritable dynamique qui permettre de gagner et qui montrera que nous sommes capables de rassembler la gauche (…) Si nous ne sommes pas nous, ce que j’appelle le cœur de la gauche du pays, capables de montrer qu’on se rassemble, comment va-t-on expliquer qu’on va ensuite rassembler tout le monde ?’’, plaidait-elle.

Selon le quotidien, Marie-Noëlle Lienemann n’a pas encore annoncé son soutien à l’un ou l’autre des candidats. Avec 5% d’intentions de vote dans les sondages, elle pourrait apporter un nombre de voix conséquent à Arnaud Montebourg ou Benoît Hamon. 

Mise à jour 18:43 : Dans le Monde, Marie Noëlle Lienemann confirme qu'elle ne sera pas candidate à la primaire de la gauche. ''J'ai décidé de ne pas être candidate à la primaire de la gauche en janvier. La semaine dernière, j'ai lancé un appel à Arnaud Montebourg et Benoît Hamon pour leur proposer une candidature unique capable de rassembler largement àa gauche (...) Force est de constater qu'à ce jour, ils n'ont pas répondu à mon appel''. 

 

 

J’ai décidé de ne pas être candidate à la primaire de la gauche en janvier. La semaine dernière, j’ai lancé un appel à Arnaud Montebourg et Benoît Hamon pour leur proposerune candidature unique capable de rassembler largement à gauche et de proposer au pays une voie nouvelle et une politique tournant le dos aux dérives libérales qui ont marqué le quinquennat. Force est de constater qu’à ce jour, ils n’ont pas répondu à mon appel.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2016/12/09/li...

Marie-Noëlle Lienemann juge la réduction du temps de travail
Marie-Noëlle Lienemann retire sa candidature à la primaire de la gauche / ©maxppp
Ajouter un commentaire