Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : "on va pouvoir passer aux propositions" a affirmé Jean-Luc Bennahmias

La primaire de la gauche arrive à grand pas. L'occasion pour Jean-Luc Bennahmias, invité d'Europe 1, candidat à la primaire de la gauche, de rappeler qu'un débat s'impose de toute urgence à gauche.

Depuis que François Hollande a renoncé à l'élection présidentielle de 2017, plusieurs candidats sont déjà en course pour la primaire de la gauche. Parmi eux, sept candidats sont déjà déclarés : Arnaud Montebourg, Marie-Noëlle Lienemann, Benoît Hamon, Gérard Filoche, François de Rugy, Pierre Larrouturou et Jean-Luc Bennahmias.

Jean-Luc Bennahmias, président du Front démocrate et co-président de l'Union des Démocrates et Ecologistes (UDE) était l'invité d'Europe 1 ce samedi 3 décembre. Le Président du Front démocrate s'est montré satisfait du renoncement de François Hollande de briguer un nouveau mandat, notamment pour qu'un débat puisse se développer à gauche. "La primaire est d’autant plus ouverte. On a vu, lors de la primaire de la droite, la façon dont l’ensemble des candidats tapait sur l’ex-président, qui était la cible. Dans la primaire de la gauche, des démocrates et des écologistes, il n’y aura donc pas le président sortant. On va pouvoir enfin passer aux propositions, au-delà du bilan du gouvernement et du président de la République.", s'est-il exprimé au micro d'Europe 1.

Combattre "une droite dure"

Face à la primaire du parti Les Républicains et face au Front National de Marine Le PenJean-Luc Bennahmias montre son inquiétude. Il souhaite que la gauche se réunisse pour débattre et faire des vraies propositions sur la mondialisation. Il faut selon Jean-Luc Bennahmias, "passer à la projection qu'on doit mettre à la République française par rapport à ce qu'il se passe dans le monde. Dans le cadre de la mondialisation, et de la régulation, on se met au niveau de tout ce qui arrive aujourd'hui c'est à dire : le numérique face à une droite très dure et une extrême droite encore plus dure".

Primaire à gauche :
La primaire de la gauche arrive à grand pas. L'occasion pour Jean-Luc Bennahmias, candidat à la primaire de la gauche, de rappeler qu'un débat s'impose de toute urgence à gauche. / ©maxppp
Ajouter un commentaire