Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : pour Gérard Filoche, les candidats doivent tous y passer

Gérard Filoche est candidat à la primaire socialiste en vue de la présidentielle de 2017. Pour le militant PS, tous les candidats de gauche doivent y passer pour avoir une chance de remporter la course à l’Elysée. Il s’en est expliqué ce lundi 22 août sur LCI.

Avertissement. Candidat à la primaire socialiste en vue de la présidentielle, Gérard Filoche était interrogé ce lundi 22 août sur LCI à propos d’Arnaud Montebourg qui s’est lancé dans la course à l’Elysée dimanche 21 août. L’ancien ministre du Redressement Productif n’a pas précisé dans son discours de candidature s’il comptait passer par la primaire à gauche. Une décision que fustige Gérard Filoche. "Vous vous rendez compte s’il se présente directement ? Vous aurez Jean-Luc Mélenchon, Cécile Duflot, Arnaud Montebourg et peut-être François Hollande. Mais c’est mort ! Ce n’est pas la peine d’y aller, ce n’est pas la peine de faire des projets, ils sont tous foutus !", s’est exclamé le membre du bureau national du PS. "Ce que je souhaite, c’est que tout le monde passe par la primaire. S’il n’y a pas de primaire, c’est un désastre en juin" s’est inquiété le militant anti Loi Travail.

Gérard Filoche ne veut pas que François Hollande se représente

Pour Gérard Filoche, la gauche a ses chances si un candidat unique se présente et si ce candidat n’est pas François Hollande. "Il est perdu et perdant. Le service que ferait François Hollande c’est de se retirer, dignement" a-t-il déclaré avant d’ajouter que "s’il est candidat, il fait perdre toute la gauche". Gérard Filoche ne manque jamais une occasion de tacler voire de moquer le chef de l’Etat. En juin dernier, il s’amusait à reprendre son fameux "Moi président" pour mieux critiquer la politique du président de la République. 

Pour Gérard Filoche le gouvernement Valls laisse le conflit s'enliser
Gérard Filoche veut un candidat unique à gauche pour la présidentielle 2017 / ©maxppp
Ajouter un commentaire