Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : quand Julien Dray découvre qu'il fait partie de l'équipe de campagne de Vincent Peillon

L'équipe de Vincent Peillon a dévoilé, mercredi 21 décembre, son organigramme de campagne. Très chargé. Avec plus de 58 noms, le candidat à la primaire de la gauche n'est pas seul. Il est accompagné de chefs, de sous-chefs, d'adjoints...Mais dans la deuxième version publiée le lendemain, jeudi 22 décembre, le nom d'un certain Julien Dray, proche de François Hollande avait disparu en même temps que les coquilles. Ce dernier n'était pas au courant.

Il n'était pas au courant. C'est à son insu, semble-t-il, que Julien Dray a figuré le temps de vingt-quatre heures dans l'organigramme de campagne de Vincent Peillon, mercredi 21 décembre. Ce proche de François Hollande a donc décidé d'appeler l'équipe du candidat à la primaire de la gauche pour faire retirer son nom du "Bureau politique".

Les équipes ont donc publié, jeudi 22 décembre, une deuxième version corrigée de l'organigramme où le nom de Julien Dray n'y figure plus. Au total, le bureau politique de Vincent Peillon est composé de 57 personnes. Figurent notamment des proches du chef de l'Etat tels que Kader Arif, Sébastien Denaja, Philippe Bonnefoy, ...

Selon le quotidien Libération, qui a repéré l'information, l'élu au conseil régional d'Ile-de-France n'était simplement pas au courant de sa nomination au comité politique. Il a alors décroché son téléphone pour faire retirer son nom.

Selon Julien Dray, l'organigramme de Vincent Peillon a dû "être fait à toute vitesse"

Ces informations ont été confirmées par le principal intéressé dans la journée de jeudi aux journalistes de l'AFP. Julien Dray a donc confirmé l'avoir découvert par voie de presse qu'il appartenait à ce dispositif. "Cela a dû être fait à toute vitesse et on s'est dit 'tiens on va mettre Julien Dray' dans un comité comprenant une cinquantaine de noms", a-t-il ironisé.

Et contacté plus tard par Le Lab, ce dernier a précisé qu'"il n'est pour l'instant pas engagé dans la campagne" de Vincent Peillon. "J'aime bien le personnage, je trouve qu'il a du charisme, je trouve que sa démarche est intéressante", a-t-il déclaré, tout en ajoutant cependant, "je n'ai pas d'autres commentaires à faire". 

Dans l'équipe de campagne de Vincent Peillon, on évoque "problème technique" mais on affirme que Julien Dray soutien bien le candidat Vincent Peillon.

Primaire à gauche : quand Julien Dray découvre qu'il fait partie de l'équipe de campagne de Vincent Peillon
Cité dans l'organigramme de l'équipe de campagne de Vincent Peillon, Julien Dray demande d'en être retiré / ©maxppp
Ajouter un commentaire