Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Les recalés de Jean-Christophe Cambadélis dénoncent une décision ‘’à la gueule du client’’

Pierre Larrouturou, Sébastien Nadot et Bastien Faudot ont été boutés hors de la primaire de la gauche par Jean-Christophe Cambadélis. Au micro de Public Sénat, après avoir déposé un recours à la Haute autorité, Pierre Larrouturou dénonce un procédé scandaleux tandis que Bastien Faudot rage contre une ‘’primaire à la gueule du client’’.

Ils sont trois à avoir été promptement ‘’recalés’’ de la primaire de la gauche par Jean-Christophe Cambadélis en début de semaine. Pierre Larrouturou, candidat de la Nouvelle Donne, Sébastien Nadot du Mouvement des progressistes et Bastien Faudot du Mouvement Républicain et Citoyen. Le premier secrétaire du parti socialiste estime que la primaire ‘’ce n’est pas open bar’’. ‘’Il faut mettre un peu d’ordre si nous voulons que Macron et Mélenchon puissent participer’’, expliquait Jean-Christophe Cambadélis, jugeant que la ‘’Belle Alliance populaire’’ était ‘’victime de son succès.’’

Pour rejeter la candidature de Pierre Larrouturou, Sébastien Nadot et Bastien Faudot, le premier secrétaire du PS argue que ‘’leur désir de souscrire à la BAP est pour nous un petit peu tardif’’. Sauf que, mails à l’appui, Paul Larrouturou s’est rendu à la Haute autorité de la primaire pour déposer un recours afin de prouver qu’ils s’intéressent à la primaire depuis… le mois de janvier. ‘’Il se trouve que nous avons signé depuis janvier l’appel de Thomas Piketty (pour la tenue d’une primaire, ndlr) au moment où M. Cambadélis ne voulait pas d’une primaire’’.

La primaire, ‘’C’est Cuba sans le soleil !’’

Pierre Larrouturou ne décolère pas de ce changement radical de positionnement orchestré par Jean-Christophe Cambadélis.  ‘’Jean-Christophe Cambadélis, tout seul, a décidé que c’était des primaires fermées (sic) (…) où les seuls candidats possibles seront ceux qui ont été ministres de François Hollande. Donc il y aura un ministre avec une cravate verte, un ministre avec une cravate bleue mais on aura le choix entre des gens qui ont tous été ministres de François Hollande. C’est absolument scandaleux alors que le pays crève du manque de débat’’, déplore-t-il.

Même son de cloche pour Bastien Faudot (MRC). Interrogé par Public Sénat, il dénonce un ‘’habillage juridique à géométrie variable’’. ‘’Jean-Christophe Cambadélis ne peut pas dire qu’il ne veut pas de nous car nous ne sommes pas membres de la BAP et appeler en même temps Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron à participer, alors qu’ils ne sont pas plus membre de a BAP… C’est une primaire à la gueule du client en fait. C’est Cuba sans le soleil !’’, s’emporte-t-il. 

D’autant que Jean-Christophe Cambadélis entend ‘’recaler’’ les ‘’petits’’ candidats pour motiver Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron à participer à la primaire alors qu’ils ont, eux, depuis bien longtemps annoncé qu’ils s’y refusaient. Leur participation à cinq jours de la clôture des candidatures serait, pour le coup, un peu tardive… 

Pierre Larrouturou
Les recalés de la primaire de la gauche dénoncent une décision ''à la gueule du client'' / ©maxppp
Ajouter un commentaire