Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Les résultats manipulés, scandale à venir ?

Le site de la primaire de la Belle Alliance Populaire a publié lundi matin un nouveau décompte des voix. Alors que la polémique sur la participation très faible fait rage depuis dimanche soir, la Haute Autorité semble avoir voulu gonfler artificiellement ses chiffres. Sur les 350 000 votes supplémentaires comptabilisés, les candidats ont, en effet, tous reçu le même pourcentage de voix. Statistiquement impossible.

Si les doutes sur la participation au premier tour de la primaire de la Belle Alliance Populaire ont beaucoup fait parler dès dimanche soir, ceux sur l’exactitude des résultats commencent à pointer le bout de leur nez. En cause les résultats définitifs publiés lundi matin sur le site officiel de la primaire et qui ont été manipulés de façon plus qu’évidente. Alors que Manuel Valls comptabilisait par exemple 388 603 voix en sa faveur dimanche soir, il en comptait lundi matin 498114. De son côté, Sylvia Pinel est passée de 24657 voix à 31703. Le problème, et ça vaut pour l’ensemble des candidats, c’est qu’un rapide calcul permet de réaliser qu’ils ont absolument tous progressé de 28%. Ce qui est, statistiquement, absolument impossible.

Le comité d'organisation de la primaire s'explique...

Pour être clair, les 352 013 voix ajoutées entre dimanche soir et lundi matin ont été proportionnellement réparties à égalité entre chacun des candidats. Interrogé par Libération sur cette manipulation évidente, Christophe Borgel, président du comité d’organisation de la primaire a une autre explication : "Il y a eu un bug, rien de plus. Et c’est un peu de ma faute. Il y avait beaucoup de pression autour du niveau de participation. J’ai demandé à ce que les résultats soient actualisés au plus vite. Et, effectivement, on a appliqué au nouveau total de votants les pourcentages de la veille". Ce qui reviendrait à dire que 350 000 bulletins n’ont toujours pas été dépouillés depuis dimanche soir puisque les chiffres n’ont toujours pas évolué sur le site officiel de la primaire. Ou tout simplement que ces voix n’existent pas et que la participation a été artificiellement gonflée. Reste à voir si certains y verront une raison suffisante de douter de la légitimité des résultats...

Primaire à gauche : Les résultats manipulés, scandale à venir ?
Les résultats de la primaire de la gauche auraient été artificiellement gonflés / ©maxppp
Ajouter un commentaire