Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Valls toujours donné vainqueur, Hamon remonte fort

Un sondage Harris Interactive pour France Télévisions publié ce 5 janvier révèle que Manuel Valls remporterait la primaire de la gauche quel que soit son adversaire qualifié pour le second tour le 29 janvier. Pour le costume du challenger, c’est très serré entre Arnaud Montebourg, qui fait du surplace, et Benoît Hamon, qui décolle avec +11 points en un mois.

Benoît Hamon confirme sa bonne forme dans les sondages. Alors que les candidats de la primaire de la gauche débattront à partir du 12 janvier à la télévision, un sondage Harris Interactive pour France Télévisions publié ce 5 janvier révèle que le député des Yvelines fait maintenant quasi jeu égal avec Arnaud Montebourg dans les intentions de vote.

Au premier tour de la primaire, Benoît Hamon obtiendrait 22 % des voix, contre 25 % à Arnaud Montebourg. Tout est dans la dynamique des votes puisque Hamon décolle de 11 points par rapport à la précédente enquête tandis que Montebourg en perd trois dans le même temps. L’invité surprise de la primaire Vincent Peillon terminerait en 4e position avec seulement 7 % des suffrages.

Valls vainqueur dans tous les cas

Loin devant, Manuel Valls rassemblerait 43 % des électeurs, malgré la perte de deux points. L’ancien Premier ministre serait assuré de l’emporter au second tour, quel que soit son adversaire. Contre Benoît Hamon il recueillerait par exemple 57 % des voix.

Autre enseignement de ce sondage, la primaire de la gauche ne passionne pas les Français. Seuls 42 % d’entre eux se disent "beaucoup" et "assez" intéressés par le scrutin. C’est plus élevé chez les sympathisants de gauche non socialistes (58 %) et chez les sympathisants socialistes (78 %).  

L’un des enjeux de la consultation sera le taux de participation. Le secrétaire général du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis a affirmé ce matin sur Europe 1 qu’il espère 1,5 à 2 millions de votants. François Kalfon, directeur de campagne d’Arnaud Montebourg, estime pour sa part qu’en-dessous d’un million de participants, le PS serait menacé de disparition.

Primaire à gauche : Valls toujours donné vainqueur, Hamon remonte fort
Benoît Hamon talonne maintenant Arnaud Montebourg dans les intentions de vote de la primaire de la gauche / ©maxppp
Ajouter un commentaire