Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à gauche : Vincent Peillon tacle Benoît Hamon sur le 49-3 citoyen et le revenu universel

Le premier tour de la primaire de la gauche aura lieu le 22 janvier prochain. C’est donc la dernière ligne droite pour les sept candidats et l’occasion pour eux de se distinguer sur leur programme. Invité sur RTL ce mardi 10 janvier, Vincent Peillon a critiqué deux mesures phares proposées par Benoît Hamon.

Selon les derniers sondages, Vincent Peillon ne se placerait pas dans le trio de tête au premier tour de la primaire de la gauche. Il serait même relégué en quatrième position derrière Manuel Valls, Arnaud Montebourg et Benoît Hamon. Alors Vincent Peillon multiplie les rendez-vous médiatiques pour combler son retard, lui qui s’est lancé le dernier dans la course à la primaire. Invité ce mardi 10 janvier au micro d’RTL, le candidat a décidé de passer à l’offensive. L’ancien ministre de l’Éducation nationale s’est attaqué à deux propositions phares de Benoît Hamon.

Vincent Peillon s’en prend au 49-3 citoyen et au revenu universel de Benoît Hamon

Vincent Peillon a tout d’abord critiqué l’idée d’un "49-3 citoyen" : la possibilité pour 450 000 citoyens de bloquer une loi. Le candidat estime "qu’aucune loi n’aurait pu être votée avec ce système." Pire cette proposition ne serait pas viable selon Vincent Peillon et discréditerait Benoît Hamon : "Il faut que cette primaire soit sérieuse. On n'est pas là pour dire des choses qu'on ne fera pas." Vincent Peillon estime également que son intitulé : "le 49-3" est très mal choisi : "D’un côté il le supprime, de l’autre il le remet." Vincent Peillon a également critiqué la volonté de Benoît Hamon de créer un "revenu universel." Le candidat à la primaire de la gauche y voit "une rupture avec le principe républicain fondamental de solidarité." La primaire de la gauche aura lieu les 22 et 29 janvier prochains. Quatre débats seront organisés pour départager les candidats.

Primaire à gauche : Vincent Peillon tacle Benoît Hamon sur le 49-3 citoyen et le revenu universel
Vincent Peillon s’en prend à deux mesures proposées par Benoît Hamon / ©maxppp
Ajouter un commentaire