Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Primaire de la droite et du centre : La maire de Calais a choisi Nicolas Sarkozy

Natacha Bouchart vient d’annoncer qu’elle soutiendra la campagne de Nicolas Sarkozy dans la primaire de la droite et du centre. L’élue de Calais est convaincue que Nicolas Sarkozy saura solutionner la situation devenue très tendue entre les habitants de sa ville et les migrants de la Jungle.

Il y a encore quelques jours, Natacha Bouchart se refusait à accorder son soutien à l’un des candidats de la primaire de la droite et du centre. À quelques heures de la clôture des candidatures, la maire LR de Calais a fait son choix : elle soutiendra Nicolas Sarkozy. Au cours d’une conférence de presse, Natacha Bouchart a officiellement annoncé qu’elle ralliait la campagne de l’ancien président. ‘’Le seul candidat à avoir l’expérience nécessaire, celle d’un homme d’État’’, a-t-elle déclaré sur Twitter. La vice-présidente de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie est convaincue que Nicolas Sarkozy saura régler la situation de plus en plus tendue entre les migrants de la ‘’jungle de Calais’’ et les habitants. C’est sur ce point que Natacha Bouchart a décidé de son soutien à Nicolas Sarkozy. La maire de Calais assure  sur Itélé ‘’qu’il est le seul qui a pris en compte les propositions et la souffrance des Calaisiens’’ et ajoute que Nicolas Sarkozy a fait des ‘’propositions très concrètes (…) pour que l’on puisse mieux vivre à Calais’’.

Nicolas Sarkozy veut faire de Calais une priorité

La maire de Calais dénonce depuis plusieurs mois l’inaction du gouvernement sur la question de la Jungle de Calais alors que les tensions entre les réfugiés et les habitants s'intensifient. ‘’Les habitants sont à cran’’, s’inquiétait Natacha Bouchart dans le Figaro au mois d'août. La construction d’un mur, co-financé par le Royaume-Uni et la France, autour de la jungle de Calais a fini de convaincre la maire de la ville. Natacha Bouchat y voit une ‘’incohérence’’ entre l’annonce du démantèlement du camp par Bernard Cazeneuve en début de semaine et le lancement des travaux de construction du mur. Un manque de ‘’stratégie’’ qu’elle espère voir corriger par Nicolas Sarkozy qui représente, selon l’élue, un compromis entre ‘’la fermeté et l’ordre public et l’humanité'’. Dans les colonnes de la Voix du Nord lundi, Nicolas Sarkozy a réaffirmé sa volonté de renégocier les accords du Touquet ‘’dès le lendemain de l’élection présidentielle’’ et de faire de la question de Calais une priorité de sa campagne. Une position qui a visiblement séduit l’élue. 

Natacha Bouchart - Nicolas Sarkozy
La Maire de Calais a décidé de soutenir la campagne de Nicolas Sarkozy / ©maxppp
Ajouter un commentaire