Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire de la gauche : François Hollande écrasé par Manuel Valls et Arnaud Montebourg

À quelques jours de l’annonce de la candidature, ou du retrait, de François Hollande pour l’élection présidentielle, un sondage le donne nettement perdant face à Manuel Valls ou Arnaud Montebourg. Il peut encore compter sur les voix de la gauche mais reste encore en dessous de ses ministres.

François Hollande annoncera au plus tard le 15 décembre sa candidature, ou non, à sa réélection en 2017. En attendant sa décision, que beaucoup souhaite d’être l’abandon, les candidats de remplacement se pressent à gauche. Il y a les déclarés, prêts à participer à une primaire de la gauche : Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Marie-Noëlle Lienemann ou encore François de Rugy et Gérard Filoche. Et puis il y a les autres, qui aimeraient bien se lancer mais n’osent (ou ne peuvent) pas encore : Manuel Valls, Christiane Taubira, peut-être.

Les sondeurs, eux, n’attendent pas les officialisations pour prendre le pouls de l’opinion. Et pour François Hollande, le pouls est faible. Très faible. Malmené par l’opinion – il ne dispose plus que de 4% de taux de satisfaction – François Hollande se voit nettement devancé par ses anciens ministres.

François Hollande garde la sympathie de la gauche

Ainsi, selon un sondage Harris interactive publié ce vendredi, 65% des Français préféreraient que Manuel Valls soit candidat plutôt que François Hollande, qui ne recueille que 23%. Même verdict avec Arnaud Montebourg, qui recueille 14% d’opinions positives, contre 10% pour le chef de l’État.

François Hollande peut néanmoins se rassurer : à gauche, il obtient encore de bons scores. Et dépassent même Arnaud Montebourg. Avec 25% d’avis favorable, il surplombe l’ancien ministre du redressement productif, crédité de 18% d’opinions favorables.  Le Président de la République devant, en toute logique, participer à une primaire de la gauche, il sera conforté dans une éventuelle candidature en sachant qu’à gauche, ils sont encore 43% à le plébisciter, contre 51% pour Manuel Valls. Pas si mal. 

François Hollande n’abandonnera pas
François Hollande nettement devancé par Manuel Valls et Arnaud Montebourg / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News