Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire de la gauche : Jean-Marc Ayrault appelle à ‘’respecter’’ François Hollande

Le Président de la République doit annoncer ses intentions pour la primaire de la gauche dans le courant du mois de décembre. En attendant, les observateurs politiques se bousculent pour savoir si le chef de l’État peut envisager une candidature. Invité du Grand Rendez-vous, Jean-Marc Ayrault appelle à respecter son calendrier.

François Hollande ira-t-il ou n’ira-t-il pas à la primaire de la gauche ? À quelques semaines de la date annoncée pour rendre son verdict, les invités politiques n’échappent pas à la question. Interrogé sur le plateau du Grand Rendez-Vous Europe 1, iTélé, Les Echos ce dimanche matin, Jean-Marc Ayrault n’a pas fait exception. À la différence de Jean-Yves Le Drian à la même place la semaine dernière, le ministre des Affaires étrangères refusent catégoriquement de donner son pronostic, ni même d’envisager la candidature du chef de l’État, ou de son Premier ministre.

Il appelle au contraire à respecter l’agenda fixé par François Hollande. ‘’Il a annoncé et il a redit qu’il prendrait sa décision au mois de décembre et qu’il l’annoncerait à ce moment-là, est ce qu’on ne peut pas un peu le respecter ? C’est le minimum’’, plaide-t-il. Le Président de la République devrait annoncer sa décision le 15 décembre prochain. Il pourrait toutefois se voir obligé à dévoiler plus tôt ses intentions, Emmanuel Macron ayant prévu d’officialiser sa candidature dans le courant de la semaine à venir.

Jean-Marc Ayrault plaide pour une primaire de ‘’bon niveau’’

‘’C’est la primaire socialiste qui désignera qui sera le candidat socialiste, laissons la faire’’, martèle le ministre. Avant de promettre que la primera sera ‘’intéressante’’ en prenant exemple sur celle de la droite et du centre. ‘’Tout le monde se moquait des primaires à droite et vous voyez que c’est intéressant (…) que, même, il y a du suspens’’, moque Jean-Marc Ayrault.

Quant à la primaire socialiste, l’ancien Premier ministre espère qu’elle sera ‘’d’un bon niveau’’. ‘’Les Français en ont marre des petits jeux politiques, des petites phrases politiques (…) ce qu’ils veulent c’est comprendre, avoir les règles du jeu, savoir ce qui s’est passé pendant cinq ans mais savoir aussi ce qu’on peut faire dans l’avenir’’, a-t-il défendu. Pour l’heure, six personnalités politiques sont officiellement candidats : Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, Gérard Filoche, Jean-Luc Bennahmias, Marie-Noëlle Lienemann et François de Rugy. Auxquels pourraient s’ajouter François Hollande ou, à défaut, Manuel Valls.

 

 

 

Jean-Marc Ayrault - François Hollande
Jean-Marc Ayrault appelle à respecter l'agenda de François Hollande / ©maxppp
Ajouter un commentaire