Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Programme Fillon - Sécurité sociale : le candidat s’explique

Dans une tribune publiée dans Le Figaro, François Fillon souhaite rassurer les Français sur son programme santé. Il affirme ne pas vouloir "privatiser l’assurance maladie."

Le projet santé de François Fillon inquiète les Français et interroge même jusque dans son propre camp. Lundi 12 décembre, Jérôme Chartier sur France Inter a tenté d’éclaircir la proposition de remboursement des soins, selon la gravité ou non des rhumes. En vain. François Fillon monte donc au créneau et publie une tribune dans Le Figaro pour expliquer son programmme santé.

François Fillon a tout d'abord souhaité mettre les choses au clair afin de faire taire ses détracteurs : "Depuis deux semaines, mes propositions font l'objet d'attaques de la gauche et de l'extrême droite. Elles ne m'impressionnent pas. Ce tir de barrage était prévisible puisque j'engage le fer contre le cortège des conservateurs et des mystificateurs." François Fillon réaffirme par la suite que le système de soin en France est "menacé et la situation s’est dégradée depuis plusieurs années." Le candidat à la présidentielle cite en exemple : "des heures d'attente éprouvantes aux urgences, plusieurs mois pour obtenir un rendez-vous chez un spécialiste, des déserts médicaux qui s'étendent. Les professionnels de santé sont exaspérés par la bureaucratisation de leur métier." François Fillon veut rétablir la vérité et se révolte : "Mes détracteurs me soupçonnent de vouloir "privatiser" l'Assurance-maladie et diminuer les remboursements. C'est évidemment faux !"

François Fillon assure ne pas vouloir "privatiser" l'assurance maladie

François Fillon détaille dans cette tribune son programme : "L'Assurance-maladie obligatoire et universelle, pilier de la solidarité, doit rester le pivot dans le parcours de soins dont le médecin généraliste est l'acteur clé. Elle continuera à couvrir les soins comme aujourd'hui et même, mieux rembourser des soins qui sont largement à la charge des assurés, comme les soins optiques et dentaires. Il n'est donc pas question de toucher à l'Assurance-maladie et encore moins de la privatiser." François Fillon souhaite également "garantir un égal accès aux soins pour tous, en érayant la désertification médicale, grâce à la multiplication des maisons médicales, grâce à la revalorisation de la médecine libérale, actuellement découragée par la paperasserie et les charges".

Un programme qui a peine expliqué, ne semble pas convaincre ses détracteurs. Arnaud Montebourg, candidat à la primaire de la gauche a estimé sur BFMTV lundi 12 décembre que "le rétropédalage de François Fillon sur la protection sociale n’était pas sincère." Nicolas Dupont-Aignan a, de son côté, décrit cette justification comme "alambiquée". Il estime que "le danger demeure." et que les Français ont " besoin d’une autre politique."

Programme Fillon - Sécurité sociale : le candidat s’explique
François Fillon éclaircit son programme santé dans une tribune au Figaro / ©maxppp
Ajouter un commentaire