Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Quotidien : Alain Juppé presse Jean-Louis Debré de lui accorder publiquement son soutien

À moins de deux semaines du premier tour de la primaire de la droite et du centre, les derniers ralliement se finalisent. Alain Juppé espère pouvoir compter sur celui de Jean-Louis Debré et n’a pas hésité à le presser de se déclarer publiquement ‘’avant le prochain débat’’.

L’événement ne sera pas une grande surprise, il n’empêche qu’il ajouterait du poids à la candidature d’Alain Juppé. Jean-Louis Debré, fidèle et ami proche de Jacques Chirac devrait très vraisemblablement accorder son soutien au maire de Bordeaux. Pour l’heure, l’ancien président du Conseil constitutionnel est resté en retrait de la primaire de la droite et du centre, se gardant bien de faire des commentaires sur les candidats. Quoique.

Dans son livre, Ce que je ne pouvais pas dire (Robert Laffon), Jean-Louis Debré livre ses pensées écrites au long de sa carrière politique. Et dans ‘’ce qu’il ne pouvait pas dire’’, on retrouve beaucoup, beaucoup de critiques envers Nicolas Sarkozy. ‘’Rien ne m’étonne plus de Sarkozy. Il n’a aucun sens de l’État. C’est un chef de clan auquel il est interdit de résister, surtout au nom du droit’’, écrit-il.

Il n’épargne pas davantage François Fillon, devenu le troisième homme de la primaire devant Bruno Le Maire. ‘’Il est candidat, mais comment est-ce que l’on peut être candidat contre Sarkozy quand on a été pendant cinq ans son Premier ministre et que l’on a jamais rien dit ?’’, s’interrogeait-il sur Europe 1.

Le coup de pression d’Alain Juppé

Ce sera donc, sauf bouleversement de dernière minute, vers Alain Juppé qu’ira son soutien. Et ça, le maire de Bordeaux le sait bien. C’est pourquoi il s’est permis de mettre un petit coup de pression à Jean-Louis Debré pour qu’il se dépêche de l’annoncer publiquement. Dans les images rapportées par nos confères du Quotidien, Alain Juppé alpague son vieil ami lors de la foire du livre de Brive-la-Gaillarde :

-          AJ : Et quand tu vas le faire ?

-          JLD : Quand tu veux !

-          AJ : Bah oui, mais c’est bientôt ! On se voit écoute, on se voit ou on se téléphone mais il faut… dans les 10 jours là ! Sous la forme que tu veux, où tu veux, quand tu veux… Pour moi c’est très important ! Tu m’avais dit quand on s’était vus il y a quelques mois qu’il n’y avait pas d’ambiguïté… Mais si tu le dis maintenant, en tout cas avant le prochain débat !

-          JLD : D’accord, d’accord

Il reste 10 jours à Jean-Louis Debré pour annoncer publiquement son soutien à Alain Juppé, avant le troisième débat de la primaire de la droite et du centre, le 18 novembre. Le premier tour se déroulera deux jours plus tard.

Alain Juppé, Jean-Louis Debré
Alain Juppé met la pression à Jean-Louis Debré pour qu'il annonce son soutien / ©maxppp
Ajouter un commentaire