Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Robert Ménard annonce son soutien à Marine Le Pen pour l’élection présidentielle

Robert Ménard soutiendra Marine Le Pen dans sa course à l’Élysée. Le maire de Béziers juge que la cheffe frontiste est la seule à incarner l’identité et la souveraineté de la France.

Sans surprises, le maire de Béziers a officialisé son soutien à Marine Le Pen pour l’élection présidentielle de 2017. Robert Ménard juge qu’entre cette espèce de droite Prisunic à laquelle on a affaire aujourd’hui (…) et de l’autre côté Marine Le Pen, [son] cœur ne balance pas une seconde’’. Réflexion claire et moqueuse à la bourde d’Alain Juppé évoquant la marque Prisunic, disparue depuis… 2002.

Pourtant, le maire de Béziers connu pour ses prises de positions polémiques, n’a jamais caché ses désaccords avec le Front national. Mais, à la veille de l’élection, il considère que la cheffe frontiste est la seule capable de porter la vision de la France qu’ils ont en commun. ‘’On a des distances avec elle, un certain nombre de désaccords sur les terrains économiques (…) Aujourd’hui c’est plus un problème d’identité que de souveraineté. Moi un pays musulman qui est souverain et qui s’appellerait la France, moi je n’en veux pas. Je veux un pays où l’identité de ce pays est respectée et où on est en plus souverain. (…) je pense que Marine Le Pen, c’est elle qui incarne le plus ça’’, a-t-il expliqué sur le plateau des Grandes Gueules ce mardi

Donald Trump, une aubaine pour Marine Le Pen

Tout comme nombre de frontistes, Robert Ménard voit en l’élection de Donald Trump une véritable opportunité pour Marine Le Pen. L’élu de Béziers a même envoyé une lettre au nouveau Président des États-Unis lui proposant de venir visiter sa ville. C’est ‘’une fenêtre de tir formidable pour Marine Le Pen, explique-t-il. Elle aura les deux grands présidents pour elle, d’un côté l’Américain et de l’autre le Russe. Nous, on est pile au milieu : mais elle va gagner. Je pense qu’aujourd’hui tous les astres sont placés pour qu’elle gagne, et je le souhaite en plus’’, a-t-il encore défendu.

Pas question pour autant de se rabibocher avec les cadres du parti frontiste. Certainement pas avec Florian Philipot qui incarne ‘’tout ce [qu’il] n’aime pas’’. Pas plus avec Marion Maréchal-Le Pen ou Gilbert Collard, partis fâchés des ‘’Rencontres de Béziers’’, grand rassemblement des droites identitaires, organisées par Robert Ménard au mois de mai. 

Le cadeau empoisonné de Marine Le Pen à Robert Ménard
Robert Ménard annonce son soutien à Marine Le Pen / ©maxppp
Ajouter un commentaire