Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Santé : Bruno Le Maire snobe Nicolas Sarkozy pour présenter son projet (vidéo)

Nicolas Sarkozy et Bruno Le Maire chacun de leur côté pour parler santé. Hier, le président du parti « les Républicains » a participé à une convention de travail, devant ses soutiens mais sans les candidats LR à la primaire de la droite. Bruno Le Maire s’est lui exprimé en solo au salon de la communauté hospitalière et médico-sociale.

"Je cède la parole à notre ‘beau et bon président’". Dès le début du discours de Nicolas Sarkozy,  le ton est donné. Ce mercredi, il s'exprime lors de la clôture d’une journée de travail sur la protection sociale, la santé et la famille organisée par les Républicains. Pas encore candidat à la primaire de la droite, mais semble-t-il déjà en campagne, le patron du parti expose ses projets. L’une de ses priorités est de "réhabiliter la médecine libérale". Il en profite aussi pour dézinguer le bilan de la gauche qu’il juge "humoristique". Et d’ajouter : "Quand on dit que la France marche sur la tête, on a quand même un certain nombre d’éléments". L’occasion également de rappeler ses faits d’armes comme le passage de sa réforme des retraites "sans qu’il y ait un seul blessé dans les manifestations et sans 49.3. Et sans pagaille". Le tout arrosé de petites anecdotes personnelles comme les rendez-vous de jeunesse chez le dentiste.

Un projet purement sarkozyste

Une intervention ponctuée d’applaudissements et de rires du public. Nicolas Sarkozy est dans ses petits souliers. Et pour cause, il s’exprime devant un parterre de fidèles acquis à sa cause. Parmi eux : Éric Woerth, Éric Ciotti, Isabelle Le Callennec ou encore Valérie Debord. Fait notable hier, la présence de Bernard Accoyer, ancien président de l’Assemblée nationale, médecin et soutien de François Fillon. Un petit événement que n’a pas manqué de souligner Nicolas Sarkozy dans ses remerciements. Mais quid des ténors, candidats à la primaire de la droite ? Alain Juppé, François Fillon, Bruno Le Maire ? Absents. Une habitude depuis le lancement de ce cycle de conventions il y a un peu plus d’un an. Un projet qui ne fait pas l’unanimité au sein des Républicains, jugé par certains « purement sarkozyste » et par conséquent boudé par des membres éminents du parti.

Bruno Le Maire en solo

Preuve supplémentaire s’il en fallait encore. C’est en solo que Bruno Le Maire a présenté, également hier, son projet pour la santé. Un hasard du calendrier ? Peu probable. Le candidat s’est exprimé pendant plus d’une demi-heure au « Paris Healthcare Week », salon de la communauté hospitalière et médico-sociale. Pour la première fois, il s’est engagé à « mettre cette question » au cœur de son « projet présidentiel ». Il plaide notamment pour un remboursement à 100% des soins dentaires et optiques. Ces derniers jours, au même salon, Alain Juppé et François Fillon ont également livré leurs grandes orientations santé pour 2017.

Santé : Bruno Le Maire snobe Nicolas Sarkozy pour présenter son projet
Bruno Le Maire snobe Nicolas Sarkozy pour présenter son projet / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News