Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Scolarité des enfants étrangers : Najat Vallaud-Belkacem condamne les propos de Marine Le Pen

Marine Le Pen entend supprimer la gratuité de l'éducation et les prestations sociales pour les étrangers et leurs enfants vivants en situation irrégulière sur le territoire français. La ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, a fustigé "avec force" les propos de la candidate du Front National dans un communiqué.

La présidente du Front National, Marine Le Pen, a annoncé le jeudi 8 décembre sa volonté de mettre fin à la scolarisation gratuite de l'éducation et des prestations sociales pour les étrangers. Face à cette sortie médiadique, Najat Vallaud-Belkacem n'a pas tardé à réagir dans un communiqué : "cette déclaration vient abîmer l'image de notre pays et rappelle à tous ceux qui semblaient l'oublier que Mme Le Pen refuse de s'inscrire dans le cadre républicain qui forge l'histoire et la force de notre Nation", déclare-t-elle dans un communiqué de presse officiel.

Pour la ministre de l'Education, le droit à l'éducation pour tous est un des principes de la République française. Elle affirme : "je tiens à rappeler ici que c'est l'honneur de la République française de garantir aux enfants, à tous les enfants, le droit à l'éducation, c'est à dire le droit à un avenir".

Najat Vallaud-Belkacem affirme ensuite son combat politique pour l'éducation de "tous les enfants" contre "l'ignorance". "Par ces mots, que je condamne avec la plus grande force, Mme Le Pen fait preuve tout autant de son indifférence la plus totale à des situations humainement terribles affectant de jeunes enfants, que sa méconnaissance de tous les principes républicains et de toutes les conventions internationales dont la France est signataire", a rappelé la ministre.

"L'éducation doit être gratuite"

Le 8 décembre, Marine Le Pen est revenue au micro de Non Stop Politique, en marge de sa visite annuelle sur le marché de Noël des Champs Elysées à Paris : "Il n"y a aucune raison que les Français prennent en charge financièrement la scolarisation de gens qui violent la loi française, qui viennent sans nous demander l'autorisation et qui se maintiennent en violation de la loi française." avant de terminer en expliquant qu'il faut "avoir cotiser un certain temps, pour avoir le droit à l'accès à la gratuité".

Dans le communiqué, Najat Vallaud-Belkacem a aussi tenu à rappeler le droit à l'éducation obligatoire et gratuite, précisant les textes de loi effectifs dont l'article 26 qui affirme que "toute personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire", ou encore la convention internationale relative aux Droits de l'enfant dans l'article 28 : "les Etats parties reconnaissent le droit de l'enfant à l'éducation, et en particulier, en vue d'assurer l'exercice de ce droit progressivement et sur la base de l'égalité des chances".

Scolarité des enfants étrangers : Najat Vallaud-Belkacem condamne les propos de Marine Le Pen
Najat Vallaud-Belkacem a vivement condamné les propos de Marine Le Pen concernant la scolarité des enfants étrangers / ©maxppp
Ajouter un commentaire