Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Ségolène Royal défend le bilan de François Hollande (vidéo)

La ministre de l’Environnement et de l’Energie a répondu aux questions d’Yves Calvi sur RTL ce mercredi 4 mai. En charge d’un nouveau dossier brûlant, les difficultés financières du géant du nucléaire français Areva, Ségolène Royal a évoqué la possible candidature de François Hollande à la présidentielle 2017. Non Stop Politique revient sur cette intervention de la ministre, décidée à prendre la défense du président de la République.

Mardi 3 mai, François Hollande clôturait le colloque "La gauche et le pouvoir" organisé par la Fondation Jean-Jaurès. Dans son discours, le président de la République a annoncé une baisse d’impôts pour les ménages les plus modestes. Pour les hommes politiques et les médias, ce discours est celui d’un candidat en campagne. Mercredi 4 mai, l’intervention de François Hollande était largement commentée. Pour Bruno Le Maire, le président de la République est "le candidat des petits intérêts, celui des petits calculs" comme le rapportait Non Stop Politique. Pour François Fillon, ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy engagé lui aussi dans la primaire de la droite et du centre, François Hollande est "le champion de la méthode Coué"

"François Hollande est au travail pour faire en sorte que la situation soit meilleure"

A la question d’Yves Calvi, "est ce que le président de la République est en campagne ?", Ségolène Royal est restée évasive.  "Ce que j’observe surtout, c’est qu’il y a de bonnes nouvelles, avec le recul du chômage, sur la reprise de la croissance, sur des grands contrats industriels qui sont signés, qui font honneur aux grandes filières industrielles de la France et ça, ce sont de bonnes nouvelles", répond l’ancienne candidate à la présidentielle de 2007. Face à l’insistance du journaliste, Ségolène Royal n’a pas changé de discours. "Je ne me prononce pas sur les échéances électorales. D’ailleurs, le président de la République, le Premier ministre et le gouvernement sont au travail pour faire en sorte que la situation soit meilleure et notamment pour répondre à la question de ceux qui n’ont pas de travail" déclare Ségolène Royal. "Dans le secteur qui est le mien, celui de la croissance verte et des énergies renouvelables, ça va beaucoup mieux", conclut la ministre de l’Environnement et de l’Energie. 

Ségolène Royal :
Ségolène Royal défend le président de la République / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News