Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Ségolène Royal défend Emmanuel Macron "victime d’une jalousie entre mecs"

Si Ségolène Royal se montre distante avec les candidats de la primaire de la gauche, elle ne cache pas sa sympathie pour Emmanuel Macron. Sans le soutenir officiellement, la ministre de l’Écologie n’hésite pas à prendre sa défense et à plaider la cause du candidat comme le révèle de Le Point ce lundi 16 janvier.

Prise de position. Ségolène Royal soutiendra-t-elle Emmanuel Macron durant cette campagne présidentielle ? Si la ministre de l’Écologie laisse planer le doute, elle ne cache pas sa sympathie pour le jeune candidat à l’élection présidentielle. Selon Le Point, si Ségolène Royal se sent proche de l’ex-banquier d’affaires, c’est notamment parce qu’il subit les foudres des socialistes comme elle en 2007. "Macron est victime de jalousie entre mecs. Parce qu’il est brillant, jeune et beau, les autres le jalousent. Qu’est-ce qu’on dirait s’il s’agissait de rivalité de femmes entre elles !", ironise la ministre en privé.  

L’affection qu’a Ségolène Royal à l’égard d’Emmanuel Macron est à mettre en opposition avec l’aversion qu’a la ministre à l’encontre de Manuel Valls.  En plus de leur passe d’armes sur l’affaire des boues rouges, l’ancienne candidate à l’élection présidentielle ne pardonne pas à l’ex-Premier ministre l’usage du 49.3 et le projet de déchéance de nationalité.

Ségolène Royal plaide la cause d’Emmanuel Macron

Si sa préférence va à Emmanuel Macron, Ségolène Royal n’en oublie pas moins l’enjeu de l’élection présidentielle. Comme le rappelle Le Point,  à tous ceux à gauche qui accusent Emmanuel Macron de trahison, l’ancienne présidente de la région Poitou-Charentes plaide pour sa cause. "Si l’on devait éliminer tous les politiques qui trahissent, il ne resterait plus grand monde", estime-t-elle.

Une ligne de défense dans le but d’apaiser les tensions en vue d’un éventuel rapprochement ? Selon les résultats de la primaire de la Belle Alliance Populaire, Ségolène Royal pourrait aider son poulain à convenir d’un accord entre lui et le candidat désigné par la primaire de la Belle Alliance Populaire. Pour que, d’Emmanuel Macron ou du candidat de la gauche, le meilleur gagne. 

Ségolène Royal défend Emmanuel Macron
Ségolène Royal prend la défense d’Emmanuel Macron critiqué de toutes parts au PS / ©maxppp
Ajouter un commentaire