Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Sondage : Macron s’envole, Fillon recule, le PS au plus mal

Selon une enquête du Cevipof réalisée par Ipsos Sopra Steria en partenariat avec "Le Monde" publiée ce 19 janvier, Marine Le Pen conforte sa première place dans les intentions de vote tandis qu’Emmanuel Macron est le candidat qui progresse le plus fortement. François Fillon se qualifierait toujours pour le second tour mais il a beaucoup reculé depuis la précédente enquête. De son côté Jean-Luc Mélenchon reste stable entre 13 et 15 %. Quant au futur candidat socialiste, quel qu’il soit, il est promis à la 5e place.

Le rapport de forces se précise entre les principaux candidats à l’élection présidentielle. Alors que le candidat socialiste sera connu le soir du 29 janvier, une vaste enquête du Cevipof pour Le Monde réalisée par Ipsos Sopra Steria auprès de 15 921 personnes âgées de 18 ans et plus régulièrement interrogées depuis novembre 2015 livre plusieurs enseignements.

Le premier est que François Fillon continue à reculer dans les intentions de vote, conséquence logique des attaques dont il a fait l’objet jusque dans son propre camp sur une partie de son programme (réforme de la Sécurité sociale, suppression de 500 000 postes de fonctionnaires…). Alors qu’en décembre il était encore crédité de 26 à 29 % des intentions de vote, il est tombé à 23 à 25 %. Conséquence, il est désormais deuxième derrière Marine Le Pen qui voit pour sa part ses positions confortées avec 25 à 26 % des voix alors même que sa campagne n’a encore réellement commencé.

Emmanuel Macron en grande forme

Dans le costume du 3e homme, Emmanuel Macron a clairement distancé Jean-Luc Mélenchon et obtiendrait 17 à 19 % des suffrages, contre 13 à 15 % pour le leader de La France insoumise. Mieux, si Benoît Hamon ou Arnaud Montebourg remportent la primaire socialiste, Macron grimperait à 20 %.

Le PS au fond du trou

Le patron d’En Marche ! a donc tout intérêt à la défaite de Manuel Valls dans La Belle alliance populaire, dont le dernier débat télévisé du premier tour sera diffusé ce 19 janvier. Au plus mal, le PS ne serait pas en mesure à l’heure actuelle de faire mieux qu’une humiliante 5e place. Manuel Valls serait celui limiterait le plus la casse avec 9 à 10 % des intentions de vote. Arnaud Montebourg ou Benoît Hamon ne feraient pour leur part pas mieux que 7 %.

Sondage : Macron s’envole, Fillon recule, le PS au plus mal
Selon la dernière enquête due Cevipof, Marine Le Pen devance François Fillon et Emmanuel Macron dans les intentions de vote pour l'élection présidentielle. Emmanuel Macron est celui qui progresse le plus fortement / ©maxppp
Ajouter un commentaire