Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Stéphane Le Foll appelle Laurent Wauquiez à ‘’la fermer’’ après sa blague douteuse sur François Hollande

Après un week-end mouvementé au sein de l’exécutif et des attaques virulentes de l’opposition envers François Hollande, Stéphane Le Foll a tenu à opérer une mise au point cinglante à ceux qui expriment leur manque de respect au chef de l’État.

Finies les tensions entre François Hollande et ses ministres ? À en croire Stéphane Le Foll à la sortie du Conseil des ministres ce mardi, oui. Le porte-parole du gouvernement assure que ce Conseil de rentrée ‘’a été studieux’’ et que ‘’l’ensemble des membres du gouvernement’’ étaient ‘’concentrés’’ sur leur tâche. Quant à Manuel Valls, qui a multiplié les sorties coup de poing contre François Hollande, il semble avoir pris le parti de rentrer dans le rang… du moins pour l’instant. Selon Stéphane Le Foll, il s’est engagé à ‘’défendre le bilan’’ de la majorité tandis que François Hollande ‘’a rappelé que face aux grands enjeux auxquels nous devons faire face (…) il fallait garder cohésion et solidarité’’. Pas de recadrage majeurs ni de nouvelles accroches entre le président et son premier ministre, le ton semble s’être calmé. Du moins jusqu’à l’annonce, ou non, de la candidature de François Hollande, qui ouvrira, ou non, la porte aux ambitions personnelles de chacun.

‘’Il y a des phrases qui sont dites et qui n’honorent pas leurs auteurs’’

Difficile d’en dire autant pour ce qui est de l’opposition, qui a profité du couac entre François Hollande et son Premier ministre pour se déchaîner. Interrogé sur la blague douteuse de Laurent Wauquiez, suggérant que ‘’s’il arrivait quelque chose à François Hollande’’, Gérard Larcher serait le nouveau président, Stéphane Le Foll a opéré une mise au point cinglante. ‘’Je trouve que quelques fois, un certain nombre de personnalités qui devraient, pour reprendre la formule, la fermer. Qu’il y a des phrases qui sont dites et qui n’honorent pas leurs auteurs’’.

‘’Ce type de phrase, ce type de référence, ce manque de respect participent aussi, et chacun doit en avoir conscience, à la fragilité et à la difficulté d’exercer le pouvoir. Alors ceux qui veulent l’exercer ensuite, devraient y penser. C’est un petit message que je leur glisse et leur dire que dans ces moments un peu de respect et de retenue ça ne nuira à personne et ça n’empêchera pas de faire de la politique’’, a-t-il poursuivi. Bruno Le Maire, qui déclarait sur Europe 1 lundi 31 octobre n’avoir ‘’aucun respect pour François Hollande’’ a dû, lui aussi, avoir les oreilles qui sifflent ce matin.

Stéphane Le Foll - Laurent Wauquiez
Stéphane Le Foll intime à Laurent Wauquiez de ''la fermer'' / ©maxppp
Ajouter un commentaire