Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Stéphane Le Foll : "Il n'y aura pas de primaire entre un Président et un Premier ministre"

Stéphane Le Foll, invité d'Europe 1, juge qu'il n'est pas possible d'avoir une primaire entre un premier ministre, Manuel Valls et un Président de la République, François Hollande.

A quinze jours de la clôture des dépôts de candidature pour la primaire de la gauche, Manuel Valls n'a pas exclu la possibilité de se présenter à la primaire face à François Hollande, dans un entretien du Journal du Dimanche le 27 novembre. Invité d'Europe 1 ce matin, Stéphane Le Foll est revenu sur ces hypothèses en refusant un possible duel entre un Premier Ministre et un Président de la République.

"Il n'y aura pas de primaire entre le Président de la République et le Premier ministre ! Les choses doivent être dites, et de manière claire. Ca n'existe pas ! Ca ne peut pas s'imaginer, sauf dans les esprits qui ont un peu trop tendance a confondre leur ressentiment personnel avec l'intérêt des Français" affirme Stéphane Le Foll un peu énervé au micro d'Europe 1.

Vers une démission de Manuel Valls ?

Un Premier ministre qui se présente contre son Président, c'est du jamais vu. Pour Manuel Valls, le Président n'est plus en position de se représenter pour un deuxième mandat en mai 2017. Ainsi, une candidature de François Hollande et de Manuel Valls pour la primaire de la gauche reviendrait selon le ministre de l'Agriculture, sans le dire, à une possible démission de Manuel Valls dans les prochains jours : "Il en a la possibilité mais, à ce moment-là, il n'est plus Premier Ministre", a-t-il affirmé. "Que Manuel Valls se prépare à la présidentielle, c'est son droit tout à fait légitime".

Concernant l'avenir de la gauche, le porte parole du gouvernement est clair : "A gauche, il est temps de se rassembler et d'arrêter ces débats qui nous minent". L'objectif pour la gauche est de combattre le programme conservateur de François Fillon et le Front national de Marine Le Pen.

Pour Stéphane Le Foll :
La tension monte au sommet de l'Etat entre François Hollande et Manuel Valls. / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News