Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Stéphane Le Foll recadre Arnaud Montebourg avec un jeu de mots

Arnaud Montebourg s'est déclaré "candidat à la présidence de la République" au cours de son traditionnel rassemblement de Frangy-en-Bresse. En conférence de presse, Stéphane Le Foll a glissé une petite pique à l'ancien ministre de François Hollande.

Arnaud Montebourg ne fait pas l'unanimité à gauche. Le frondeur socialiste a officialisé sa candidature à l'élection présidentielle de 2017 ce dimanche 21 août, lors de son traditionnel rassemblement de Frangy-en-Bresse. L'ancien ministre a notamment lâché plusieurs phrases assassines à l'encontre de François Hollande. "Il m'est impossible, comme à des millions de Français, de soutenir l'actuel président de la République", a-t-il ainsi déclaré. Arnaud Montebourg est en froid avec l'exécutif depuis son éviction du gouvernement en août 2014. Il multipliait les contestations et les provocations à l'encontre de l'exécutif, remettant en cause la politique économique de François Hollande. Après l'annonce de sa candidature, Jean-Marie Le Guen, proche du président de la République, a ainsi dénoncé "l'outrance et la caricature" d'Arnaud Montebourg.

Jeu de mots

Stéphane Le Foll a également commenté l'annonce de l'ancien ministre socialiste. Lors du point de presse du Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement a averti Arnaud Montebourg qu'il ne fallait "pas tomber dans l'abaissement productif", mais bien "rester dans le redressement productif". Un jeu de mots qui fait référence à l'ancienne fonction d'Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif sous les gouvernements Ayrault et Valls I. Stéphane Le Foll a également mis en garde le frondeur, rappelant que "les ambitions personnelles doivent être mises au service d'une ambition collective, une ambition pour la gauche, et une ambition surtout pour la France". Une mise en garde sous forme d'avertissement pour Arnaud Montebourg, alors que Benoît Hamon a également annoncé sa candidature à l'élection présidentielle de 2017 mardi 16 août.

Présidentielle 2017 : Stéphane Le Foll tacle la candidature d'Arnaud Montebourg
Stéphane Le Foll n'est pas convaincu par la candidature d'Arnaud Montebourg / ©maxppp
Ajouter un commentaire