Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Stéphane le Foll tacle l’organisation du meeting d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron tenait mardi soir son premier grand meeting. Deux jours avant le traditionnel discours du 14 juillet de François Hollande et à la veille d’un conseil des ministres qui s’annonçait, pour le coup, très tendu. Stéphane le Foll, porte-parole du gouvernement, assure que le sujet n’a pas été évoqué mais se permet un léger tacle à Emmanuel Macron.

La sortie du conseil des ministres de ce mercredi 13 juillet était très attendue. Pour cause, il faisait suite au meeting d’Emmanuel Macron tenu la veille à la Mutualité de Paris. Pour le premier meeting de son micro-parti En Marche !, le ministre de l’Economie avait vu les choses en grand : une salle mythique pour la gauche et le PS et quelques 2500 personnes venues l’acclamer au son de ‘’Macron président !’’ et un show à l’américaine. Pourtant, Emmanuel Macron n’aura fait aucune déclaration officielle quant à une future candidature à l’élection présidentielle, ce qui ne l’a pas empêché pour autant d’en montrer tous les signes. Le doute est à peine permis quand le jeune ministre lance que son mouvement est ‘’le mouvement de l’espoir’’ et qu’il compte bien le mener ‘’jusqu’en 2017, jusqu’à la victoire !’’. Il fallait donc s’attendre à un conseil des ministres plutôt glacial ce mercredi matin, puisque nombreux sont ceux qui, au sein même du gouvernement, se montre de plus en plus agacés par le jeu solitaire d’Emmanuel Macron. Pourtant, à écouter le porte-parole du gouvernement, Stéphane le Foll, tout s’est déroulé comme si le fameux meeting n’avait jamais eu lieu.

Emmanuel Macron = Barack Obama bis

Le porte-parole du gouvernement a beau répéter que le sujet du meeting d’Emmanuel Macron ‘’n’a pas été évoqué une seule fois’’, les journalistes ne se privent pas de relancer la question, afin de grappiller quelques informations sur les possibles dissonances du conseil des ministres ce matin. Stéphane le Foll pourtant reste évasif, se permettant toutefois d’asséner que le gouvernement a ‘’besoin de cohérence’’. Il aura fallu attendre la toute fin du compte-rendu du conseil des ministres pour que le ministre de l’agriculture s’autorise à lâcher un petit tacle, en creux, à Emmanuel Macron. Dans son viseur, l’utilisation des prompteurs par le ministre de l’Economie pendant son discours fleuve à la Mutualité. Non pas un comme Jacques Chirac, non pas deux comme Barack Obama mais pas moins de quatre prompteurs répartis sur  la scène pour s’assurer qu’Emmanuel Macron, à l’américaine, puisse déambuler entre ses soutiens, micros vissés à sa veste. ‘’Ça nous fait deux Obama’’, s’amuse Stéphane le Foll.

Stéphane le Foll - Emmanuel Macron
Stéphane Le Foll moque le show à l'américaine d'Emmanuel Macron / ©maxppp
Ajouter un commentaire