Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Syrie : François Fillon sort de son silence "On ne peut pas continuer seulement à s’indigner"

Sa parole était attendue depuis plusieurs jours. François Fillon s’est exprimé ce jeudi 15 décembre sur le conflit qui touche la Syrie. Il souhaite mettre le régime de Bachar el-Assad autour de la table des négociations.

Négociations. Depuis sa victoire à la primaire de la droite et du centre, François Fillon se fait discret. Il est dernièrement monté au créneau dans une tribune pour expliquer aux Français son programme de santé. Rien par contre sur la situation très critique en Syrie. Interrogé ce jeudi 15 décembre sur le silence de François Fillon, Hervé Mariton lui a clairement demandé de sortir de son silence : "Le plus vite François Fillon s'exprimera sur ce sujet dans le contexte d'urgence que nous connaissons aujourd'hui, le mieux ce sera. (...) Je souhaite que François Fillon s'exprime le plus vigoureusement pour dénoncer ce qu'il se passe sur la scène internationale aujourd'hui." L’appel a visiblement était entendu. François Fillon s’est exprimé à l'issue d'une rencontre avec Angela Merkel, à Bruxelles, au sommet du Parti populaire européen.

François Fillon encourage le dialogue, y compris avec ceux "qui commettent des crimes"

Le candidat de droite à la présidentielle a déclaré :"Ce que j'ai dit aux dirigeants européens, c'est que nous sommes obligés de constater l'échec de la diplomatie occidentale, et singulièrement de la diplomatie européenne." François Fillon a précisé qu’il voyait deux façons de s’interposer au conflit syrien : "Une intervention militaire que seuls les Américains peuvent conduire et qui, compte tenu de ce qu'il s'est passé en Irak, n'est sans doute pas le choix que je privilégierais. L'autre solution c'est une initiative puissante, européenne, diplomatique pour mettre autour de la table toutes les personnes qui peuvent arrêter ce conflit sans exclusive, et donc y compris ceux qui commettent des crimes aujourd'hui." Dialoguer donc avec tous les partis suceptibles d'arrêter le massacre, y compris avec le régime de Bachar el-Assad. Sur son compte Twitter, François Fillon a ajouté cette courte déclaration : "On ne peut pas continuer simplement à s'indigner. Les Européens ne sont pas responsables des crimes commis en Syrie, mais un jour, l'Histoire dira qu'ils sont coupables de n'avoir rien fait pour les en empêcher." Selon une information du Figaro, l'un des proches de François Fillon, Thierry Mariani devrait se rendre en Syrie le 6 janvier prochain.

Syrie : François Fillon sort de son silence
François Fillon s’est exprimé sur le conflit syrien / ©maxppp
Ajouter un commentaire