Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Valéry Giscard d’Estaing s’immisce dans la primaire de la droite et du centre

Dominique Bussereau et l'ancien Président de la République sont toujours en contact. L'ancien membre des jeunes giscardiens rapporte que l’ancien Président s’intéresse de très près à la primaire de la droite et du centre, et de ses candidats.

Dans la bataille de la primaire de la droite et du centre, Dominique Bussereau a fait son choix. L’ancien ministre des Transports de Nicolas Sarkozy soutient Alain Juppé ‘’à fond’’. Pour Dominique Bussereau, le maire de Bordeaux est le seul qui possède le ‘’sens de la mesure et de la modération’’, indispensable selon lui à l’équilibre de la France. Ce qui ne l’empêche pas, loin s’en faut, de rester fidèle à son premier mentor, Valéry Giscard d’Estaing. ‘’Je conserve mon identité giscardienne, c’est-à-dire que je suis toujours libéral sur le plan économique, je suis passionné par l’Europe et je suis dans une position de centre-droit ou de droite modérée’’, explique-t-il sur le plateau de Public Sénat. Des idéaux sensiblement proches de ceux portés par Alain Juppé dans sa course à la primaire.

Les questions techniques de Valéry Giscard d’Estaing

De Valéry Giscard d’Estaing, Dominique Bussereau ne se contente pas de chérir l’héritage. Les deux hommes continuent vraisemblablement de se voir et d’échanger sur la vie politique. D’où cette confidence du Président de l’Assemblée des Départements de France : Valéry Giscard d’Estaing, 90 printemps cette année, continue de suivre avec attention les débats politiques actuels. Plus encore, il rencontre les candidats à la primaire de la droite et du centre un par un et les interroge, avec beaucoup de minutie, sur leurs projets pour la France. ‘’Il voit tous les candidats (…) il leur pose beaucoup questions très exigeantes’’, raconte Dominique Bussereau. Difficile de quitter tout à fait le monde de la politique après une longue carrière au sommet de l’État mais, pour l’instant, l’ancien Président ne dit pas lequel des huit candidats l’a convaincu.

François Fillon - Valérie Giscard d'Estaing
Valéry Giscard d'Estaing s'intéresse de très près à la primaire de la droite et du centre / ©maxppp
Ajouter un commentaire